Kawéni, une priorité pour la nouvelle municipalité de Mamoudzou

aménagement du territoire
kaweni
C'est à Kawéni que la plupart des entreprises de Mayotte sont installées. ©Raïnat Aliloiffa
Kawéni est une zone de contrastes. C’est sans nul doute le territoire le plus riche de Mayotte, grâce à toutes les sociétés qui s’y sont implantées. Mais c’est l’une des localités les plus socialement pauvres.
 
Le nouveau maire de Mamoudzou veut aller plus vite que son prédécesseur en matière d’aménagement et de développement. Ces derniers jours, il a multiplié les rencontres ; le conservatoire national de arts et métiers (CNAM), Caisse de dépôts et de consignation, (CDC habitat) et l’agence nationale e la rénovation urbaine, ANRU.

Son premier objectif est de lancer avant l’année prochaine les premiers projets d’envergures, à commencer par Kawéni. 150 millions d’euros sont mis sur la table.  
KAWENI
©PHOTO : EMMANUEL TUSEVO


Kawéni est la première zone économique de Mayotte. Mais en matière d’habitat et d’infrastructures publiques, elle est pauvre. L’image des bidons-villes sur les hauteurs contraste avec celles des entreprises installées sur la vallée de l’ancienne cocoteraie.

C’est le chantier de la voirie qui devrait commencer, avant celui du logement et celui des infrastructures sportives.
Ambdilwahédou Soumaila, le nouveau maire parle d’un projet d’aménagement global qui concernera aussi bien l’insertion des jeunes que l’accompagnement des porteurs de projets pour le développement économique.

Des travaux d’une telle envergure exigent du temps, et de l’argent, c’est pour cela qu’il n’a pas tardé à aller voir des organismes investisseurs à Paris et les institutions partenaires à Mayotte tels que le conseil départemental et les services décentralisés de l’Etat. Et malgré tout, le programme d’aménagement de Kawéni  devrait être achevé dans dix ans.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live