mayotte
info locale

Le Maire de la commune de Koungou décrète un couvre-feu dans sa commune à partir de ce lundi 23 décembre

préfecture koungou
Agression à Koungou
©Andry Rakotondravola
Après plusieurs jours de tensions et de violences, le maire de Koungou a décidé de passer à la vitesse supérieure en instaurant un couvre-feu
Dans un communiqué, le maire de Koungou informe la population que la circulation des mineurs de moins de 18 ans non accompagnés par un parent pouvant justifier de leurs identités est strictement interdite à compter de ce lundi 23 avril de 18 heures à 06h00 du matin. Un arrête valable jusqu'au 31 mars 2020.
Le non respect de cet arrêté du Maire entraînera pour les contrevenants des sanctions financières notamment une amende. Les étrangers risquent de ce voir annuler leur titre de séjour. Reste à savoir si le maire a cette compétence de retirer le séjour à un étranger en situation régulière.
gendarmerie
De son côté le préfet a salué le travail des forces de l’ordre et a rappelé restera intraitable face aux fauteurs de troubles. Jean-François Colombet invité du journal de Mayotte la 1ere a rappelé que 7 personnes ont été interpellées ces derniers jours. Six étrangers et un jeune Mahorais. Ils seront présentés devant le juge dans les prochains jours. Et le préfet de rappeler également que d’autres interpellations vont intervenir dans les prochains jours puisque 22 militaires font un travail de renseignement pour identifier les meneurs de ces troubles qui sont à peu près une cinquantaine selon le préfet.
Retrouvez la réaction du préfet de Mayotte, Jean François Colombet sur les violences de Koungou
Publicité