Incendie sur l’hôtel de ville de Koungou

violence koungou
Hélicoptère
©Mayotte la 1ere
La nuit est très tendue dans la commune de Koungou, les scènes de violences ont repris en début de soirée ce lundi, avec des caillassagesde voitures, vols avec violences sur des automobilistes, barrages et tentatives d’incendie sur des bâtiments municipaux.
Koungou

Toute l’après-midi les agents municipaux ont subi des menaces et des rumeurs circulaient sur une probable incendie des services municipaux de kougou. Ce qui a conduit les autorités municipales de permettre aux agents de quitter leurs lieux de travail plus tôt ce lundi 27 septembre, mais aussi de déplacer les voitures de services vers d’autres sites.
 

Koungou

Vers 21 Heures une tentative d’incendie à la police municipale sera déjouée grâce à l’intervention du voisinage qui éteindra une poubelle en feu devant la porte des bureaux  de ce service situé à côté de la route nationale.  La police municipale avait pris soin de bien sécuriser le site cet après-midi.

D’autres individus réussiront en revanche à bruler 3 véhicules garés sur le parking de la mairie de koungou, l’incendie s’est propagé sur un bâtiment en cours de construction (la nouvelle Cafetaria). 

Incendie

Les forces de l’ordre ont pu intervenir en escortant des pompiers pour éteindre le sinistre. L’hélicoptère de la gendarmerie survole la zone depuis plusieurs dizaines de minutes. 

decasage caro bolé

Mardi et mercredi tous les établissements scolaires de la commune seront fermés, ainsi que la mairie ; la démolition du quartier informel carobolé entamée ce lundi va se poursuivre. C’est dans le cadre des opérations de destructions d’habitat illégal et à la demande de la municipalité qu’elle se déroule « 350 habitations de fortune seront démolies à l’issue de cette vaste opération qui se prolongera sur plusieurs semaines » selon la préfecture.

Au moment de l’intervention ce lundi, suite à des faits de menaces et de caillassages, 4 individus ont été interpellés et placés en garde à vue. Plus d’une vingtaine d’étrangers en situation irrégulière ont été interpellés sur le site de Carobolé, et reconduits à la frontièreannonce également la préfecture. 

Ces destructions permettront à la commune de lancer un important projet de construction de 500 logements sociaux. Elles font suite aux 955 destructions de cases, intervenues depuis le début de l’année 2021.

Le maire de koungou Assani Bamcolo se trouve hors territoire pour plusieurs missions, dont celle de plaider pour que Koungou devienne une zone police, la construction de gymnases à Koungou  et Majicavo.