L'actualité régionale 10 Mai

océan indien
Ambulance Soprano Comores
Ambulance remise au centre de santé de Ntsaweni par la fondation Soprano ©Comores Infos

COMORES

Le chanteur Soprano est venu remettre des dons avec sa fondation

Une visite éclair : arrivé jeudi et parti samedi, la vedette de la chanson Soprano a fait fort avec sa fondation : Il a offert une ambulance à un centre de santé, le véhicule est aux couleurs de la fondation Soprano. Deux conteneurs médicaux  ont également été fournis. Autre don du chanteur, la réhabilitation d’une école à Mwembwadjuu dans le nord, qui avait été gravement endommagée par le cyclone Kenneth. Soprano a déboursé 150 000 euros pour remettre en état les salles de classe.

 

MALDIVES

Les Maldives sont en état d’urgence après un attentat qui a grièvement blessé le président du parlement

Une moto piégée a explosé jeudi soir à côté de la voiture dans laquelle se trouvait Mohamed Nasheed, 53 ans, président de l’assemblée et ancien président de la république des Maldives. Il est le premier chef d’Etat élu démocratiquement dans le pays. Mohamed Nasheed a été grièvement blessé mais il a survécu. Il a été opéré pendant 16 heures pour extraire des éclats de l’explosion dans tout son corps. Il est sorti de réanimation. La police a déclaré hier qu’elle était sur la piste d’extrémistes religieux  liés à Daesh. Plusieurs Maldiviens ont rejoint le Djihad ces dernières années. Un état d’urgence a été décrété qui s’ajoute à l’état d’urgence sanitaire à cause de l’épidémie de Covid qui repart dans cet archipel.


 

MADAGASCAR

 

C’est aujourd’hui le grand jour du démarrage de la vaccination. Cela se passe par ordre de priorité, il n’y a pas beaucoup de doses pour le moment

Une première cargaison de 250 000 doses du vaccin Covishield – équivalent de AstraZeneca – est arrivée ce week-end par vol spécial. Il s’agit des vaccins distribués gratuitement  par les Nations Unies aux pays les plus pauvres. Ceux- là ont été exportés d’Inde juste à temps avant que l’Inde ne bloque les exportations. Il va falloir désormais trouver d’autres fournisseurs. Les professionnels de santé et les personnes âgées de plus de 70 ans, dument inscrits à l’avance, sont prioritaires en attendant d’autres livraisons. A Madagascar cela va être long car le pays s’y est pris très tard, seulement à la fin mars. Le gouvernement malgache s’est accroché jusqu’au bout à la tisane Covid-Organics qui était censée prévenir le Coronavirus. Le ministre de la santé continue d’ailleurs à vanter le Covid-organics disant que ceux qui l’ont pris ne tombent pas gravement malades.

 

SEYCHELLES

C’est la douche froide aux Seychelles. Le redémarrage de l’épidémie donne un coup de frein au tourisme. En plus, une méchante rumeur s’est répandue disant qu’il y aurait des faux tests positifs pour empêcher les touristes de repartir

Au moment de regagner leur pays, les touristes doivent se tester à nouveau avant de prendre l’avion. Selon des articles parus en Israël, il y aurait des faux tests positifs pour retenir les touristes qui seraient obligés de rester aux Seychelles en quarantaine 10 jours de plus, à leurs frais bien entendu. La rumeur court sur Facebook en Israël, après que plusieurs touristes israéliens soient ainsi restés bloqués. Cette accusation est vivement démentie par le Bureau du tourisme seychellois : « Nous n’aurions aucun intérêt à faire cela, ce serait contre-productif, nous voulons que les touristes gardent un bon souvenir de leur séjour chez nous ». Sur le front de l’épidémie, le ministre des affaires étrangères affirme que tout est sous contrôle et que « 80% des personnes nouvellement infectées n’étaient pas vaccinées ». Un nouveau chiffre différent des 65% annoncés précédemment. On ne sait toujours pas si la résurgence du Covid aux Seychelles est due à un mauvais variant ou à un mauvais vaccin.