L'actualité régionale 12 Octobre

océan indien
Mairie de Saint Paul
Mairie de Saint Paul ©Imazpress Reunion

LA REUNION

L’ancien maire LR de St Paul attend le verdict de son procès pour détournements de fonds publics et prise illégale d’intérêts


Joseph Sinimalé, ancien maire LR de Saint-Paul,  avait semble-t-il fait de sa municipalité une affaire familiale. Sa fille était chef du personnel, et il avait fait embaucher le conjoint de sa fille comme chauffeur. Le gendre a été très vite titularisé et promu membre du cabinet du maire avec le salaire maximum de la grille, 4 560 euros, alors qu’il n’a pas d’expérience ni les diplômes requis… Mais comme c’est la fille du maire, son épouse,  qui signe les contrats.... Le procureur a requis un an de prison ferme et 10 ans d’inéligibilité pour le maire et sa fille, et trois ans avec sursis à l’encontre du gendre. Le tribunal rendra sa décision le 5 novembre prochain




COMORES

Il y a cette année un nombre record d’étudiants inscrits à l’université


C’est une conséquence de la pandémie, écrit le journal « Al Watwan » qui publie les chiffres de cette rentrée hors normes. De nombreux bacheliers n’ont pas pu partir poursuivre leurs études à l’étranger à cause de la situation sanitaire. Ils s’inscrivent tous dans cette université trop petite pour accueillir autant de monde. En fac de droit, par exemple, ils sont 700 en première année ; il n’y a pas de place pour les asseoir. Il y a eu 6 410 bacheliers dans le pays cette année, dont 5000 se sont inscrits à l’université. Habituellement plusieurs pays offrent des bourses aux étudiants comoriens ; au premier rang d’entre eux, le Maroc qui en accueille plusieurs centaines. Ce flux s’est complètement arrêté. L’université va devoir composer avec des sureffectifs et faire respecter les règles sanitaires en pleine période épidémique. Les mauvaises conditions d’accès à internet et surtout le prix des connexions rendent le télé-enseignement très difficile.



MADAGASCAR

Le pays connait une recrudescence d’intoxications alimentaires par des produits de la mer


Le ministère des pêches met en garde face à la consommation d’espèces potentiellement toxiques. Au premier rang il y a la tortue de mer. Certaines tortues sont du poison, il y a eu des cas graves et même des décès d’enfants à Fénérive au nord de Tamatave. Certains poissons sont également à éviter notamment plusieurs types de requins dont le requin marteau. Ces intoxications sont souvent saisonnières, les petits poissons mangent des algues avant d’être mangés eux même par de plus gros poissons et les toxines empoisonnent les humains qui les consomment. Même les sardines sont déconseillées en ce moment.




RODRIGUES - MAURICE

L’île Rodrigues fête aujourd’hui les 18 ans de son autonomie 


Cet anniversaire est fêté à Port Mathurin la petite capitale de Rodrigues où le premier ministre mauricien s’est rendu. Après des années de domination directe par Port-Louis, Rodrigues- à 600 km de Maurice - a été dotée de l’autonomie en 2002. Trois secteurs restent aux mains du pouvoir Mauricien : le judiciaire, les affaires étrangères et les finances. En revanche l’éducation, la santé, les routes, l’environnement sont du ressort d’une assemblée régionale et d’un conseil exécutif. Ainsi par exemple, Rodrigues a pu se démarquer de Maurice en interdisant totalement les sacs plastiques depuis plusieurs années. L’autonomie a aussi permis d’intensifier la coopération régionale, notamment avec la Réunion. La revendication rodriguaise est ancienne, lors du référendum sur l’indépendance en 1967, 98% des électeurs avaient voté contre, à l’inverse des Mauriciens.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live