L'actualité régionale 15 Septembre

océan indien
Plage île Maurice
©Gilbert Hoair (Archives)
Maurice, Rodrigues, Madagascar et les Seychelles sont au menu aujourd'hui

MAURICE

C’est une grosse tuile pour l’île Maurice à quelques jours de l’ouverture des frontières : le pays est classé à très haut risque de Covid par les Etats-Unis

Le CDC, la puissante agence fédérale américaine de santé publique, a classé Maurice en catégorie 4, c’est-à-dire parmi les pays au monde les plus à risque d’attraper le Covid. L’organisation se base sur le taux d’incidence qui dépasse en permanence 500 cas pour 100 000 habitants depuis plusieurs semaines. Les voyages vers Maurice sont donc fermement déconseillés aux américains. On pourrait relativiser en se disant que les américains sont loin  d’être les premiers clients des plages mauriciennes, mais les avis du CDC influencent bien au-delà des frontières des Etats-Unis. Maurice compte beaucoup sur la reprise du tourisme. La crise économique est grave. Les autorités s’étaient montrées plus que prudentes au début de l’épidémie avec des confinements très stricts ; mais maintenant elles sont prêtes à prendre des risques parce que les caisses sont vides. On a même repoussé la date de la vaccination obligatoire des professionnels du secteur. Ce devait être aujourd’hui 15 septembre, ils ont jusqu’au 1er octobre, date de l’ouverture des frontières.

 

 

RODRIGUES

Les élus de l’île Rodrigues veulent éviter la reprise du trafic aérien vers leur île jusqu’ici préservée du virus

L’Assemblée de Rodrigues a voté hier une délibération pour demander le report de la desserte aérienne par Air Mauritius prévue dans deux semaines. Rodrigues est un des très rares endroits au monde sans coronavirus. L’isolement total de l’île a permis cette prouesse, même si cette mise sous cloche coûte beaucoup à la population en termes d’approvisionnement et de recettes. Les élus rodriguais font savoir par ailleurs que le petit hôpital de l’île ne dispose que de deux respirateurs. Ils souhaitent être mieux équipés pour parer à toute éventualité après la reprise des liaisons aériennes avec l’extérieur.

 

MADAGASCAR

Une nouvelle campagne de vaccination commence aujourd’hui à Madagascar. Elle vise principalement les professionnels du tourisme

Le vaccin Janssen du laboratoire Johnson et Johnson est injecté aux chauffeurs de taxi, aux personnels des hôtels et restaurants. C’est un vaccin à une seule dose. Ce sérum est sous les projecteurs en ce moment car il ne serait pas efficace contre le variant Delta, c’est en tout cas ce qui est constaté en Europe. Mais qu’importe, c’est une priorité. Les forces de l’ordre et les professionnels de santé sont aussi visés par cette campagne. L’effort se concentre sur les zones à vocation touristique de Nosy-Bé et l’île Ste-Marie. Une deuxième dose d’Astrazeneca est également disponible pour ceux qui avaient commencé avec ce vaccin.

 

 

SEYCHELLES

Devenir citoyen seychellois va être plus difficile. Une nouvelle loi vient d’être concoctée par le gouvernement des Seychelles

Jusqu’aujourd’hui, pour obtenir la naturalisation par mariage il fallait avoir épousé un Seychellois ou une Seychelloise depuis 10 ans et résider 5 ans dans le pays. Désormais 15 ans de mariage seront nécessaires avant d’introduire la demande, et toujours 5 ans de résidence. Les demandeurs passeront un examen au cours duquel ils devront répondre à 25 questions, en français en anglais ou en créole seychellois sur l’histoire, la géographie et la culture de l’archipel. Il faut avoir au moins une note de 8 sur 10 pour réussir l’examen.  Le président de la République gardera le pouvoir d’octroyer la nationalité à sa convenance, par exemple aux investisseurs qui placeraient  leur fortune aux Seychelles. C’est un sujet qui a souvent donné lieu à des débats passionnés au parlement. Le parti « Linyon Démocratik Seselwa », aujourd’hui au pouvoir, a toujours veillé à ce que les étrangers ne puissent pas s’installer facilement aux Seychelles.