L'actualité régionale 17 Mai

océan indien
Marghe The Voice
Marghe, "The Voice" 2021 ©TF1

MADAGASAR

Des cris de joie ont été entendus samedi soir après la victoire d’une jeune malgache en finale du concours de chant « The Voice » sur la chaîne française TF1

Margherita Davico 22 ans, Marghe de son nom de scène, est malgache par sa mère et italienne par son père. Marghe vit en France, à Poitiers. Elle travaille au parc d’attraction Futuroscope comme hôtesse d’accueil. Elle est devenue « The Voice » 2021. La jeune italo-malgache a conquis le public français dès le début de la compétition. Elle n’a pas oublié le public malgache puisque lors de sa sélection au début de la compétition elle avait exprimé sa joie dans sa langue maternelle. Dans une interview au journal  « Midi-Madagascar » Marghe dit regretter de n’avoir pu chanter en malgache sur le plateau de « The Voice » ; mais elle se rattrapera dès qu’elle arrivera sur la grande-île. Elle promet d’y donner des concerts. Vu la tonalité générale des messages sur les réseaux sociaux, elle y sera accueillie comme une reine, dès que l’épidémie le permettra

 

 

NOSY-BE

Une « passeuse » a été arrêtée à Nosy-Bé. Ce mot est rarement employé au féminin. Il s’agit d’une femme qui avait organisé un trafic d’émigration clandestine vers Mayotte

Dans le milieu tout le monde la connait sous le nom de Maria. Rasoanahinatiana Francia Maria aurait accumulé beaucoup d’argent en organisant des passages clandestins entre Nosy-Bé et Mayotte. Certains de ses voyages ont conduit les passagers à la mort, comme au mois de novembre dernier, un bateau transportant 21 personnes est tombé en panne de moteur en plein océan ; il a dérivé pendant trois semaines. 8 passagers sont morts, leurs corps jetés à la mer par les survivants. Parmi les victimes il y avait des enfants et une femme enceinte. Chacun avait payé plus 600 euros pour ce voyage. Le passage entre Nosy-Bé et Mayotte est dix fois plus long et plus risqué que depuis Anjouan.

 

TANZANIE

 

Le changement va vite en Tanzanie dans la lutte contre l’épidémie de Covid. Pour la première fois on parle de vaccination

La nouvelle présidente Samia Suluhu Hassan a déclaré qu’une étude sera faite dans le pays pour savoir quel vaccin importer, pour combien de personnes. « Il n’est pas question de recevoir n’importe quoi, n’importe comment, de l’étranger » dit-elle, « nous devons savoir ce qui correspond à nos besoins ». Son prédécesseur John Mzagufuli avait fermé la porte à toute idée de vaccination dans le pays, disant que c’était « du poison fabriqué par les occidentaux dans le but d’éliminer les africains ». A propos de vaccin, le gouvernement tanzanien affirme être partie prenante pour le développement d’un autre sérum dont les essais cliniques ont lieu en ce moment au Burkina Faso ; il s’agit cette fois d’un vaccin contre le paludisme, attendu depuis des dizaines d’années.

 

 

MAURICE

Les policiers mauriciens font face à une énigme criminelle digne d’un roman d’Agatha Christie : le propriétaire d’une maison a été retrouvé mort dans son congélateur

Cela faisait plusieurs semaines que les proches d’un commerçant célibataire vivant seul dans sa maison de Port Louis s’inquiétaient de ne plus avoir de nouvelles. Il ne répondait plus au téléphone. Sa sœur et son beau-frêre ont tenté de lui rendre visite mais ont trouvé la maison fermée. Par la fenêtre ils ont vu que tout était en désordre à l’intérieur. La police est venue, et a découvert le propriétaire raide mort, enfermé dans son congélateur. Il n’a pas pu y entrer seul vu la manière dont le corps était plié.Un camion suspect était resté garé un peu trop longtemps devant la maison il y a un mois. le chauffeur a été arrêté.   L’institut médico-légal attend que le corps dégèle avant de pratiquer l’autopsie. Il s’agit probablement d’un cambriolage qui a mal tourné.