L'actualité régionale 1er Juin

océan indien
Ile Maurice vue du ciel
©France24

MAURICE

L’île Maurice aurait-elle affaire à un tueur en série ? C’est la question que l’on se pose après la découverte de deux corps de femmes enterrées dans un verger

C’est un verger de letchis à Mare d’Albert, dans le sud de Maurice près de Mahébourg. On y a découvert vendredi et samedi les corps de Zahira et Hema. Elles avaient quarante ans et avaient été vraisemblablement attirées dans un guet-apens via Facebook. Un suspect a été arrêté, un homme de 37 ans. Pour l’une des victimes, il reconnait l’avoir enterrée, mais il dit qu’elle s’est suicidée. Les enquêteurs ne peuvent pas y croire. Le problème est que l’homme souffre de graves troubles psychiatriques ; il n’est pas facile de l’interroger. La police est en train de recenser tous les cas de disparitions inexpliquées de jeunes femmes. Les enquêteurs épluchent les deux comptes facebook du tueur présumé, et ils n’ont pas fini de retourner la terre dans le verger de letchis.

 

 

MADAGASCAR

L’étau s’est desserré à Madagascar : il n’y a plus de confinement le week-end, la circulation entre les provinces est à nouveau possible, et les personnels soignants reçoivent enfin leurs primes

Le président Andry Rajoelina s’est rendu à Majunga hier pour une cérémonie de versement des primes aux soignants, dans cette grande ville du nord-ouest où il n’y a presque plus de malades. Cela fait des mois que les personnels hospitaliers réclament leur dû ; pas seulement à Majunga mais partout. Ces primes avaient été décidées depuis l’année dernière mais encore jamais payées. Ce déplacement présidentiel marque aussi un allégement des contraintes. Le président  a annoncé dimanche soir la fin des restrictions, mais pas toutes. Les malgaches ont le droit de voyager mais uniquement à l’intérieur de la grande-île, les frontières aériennes et maritimes restent fermées, au grand dam des opérateurs touristiques qui ne voient toujours pas le bout du tunnel.

 

 

TANZANIE

« Ouvrez la porte aux touristes vaccinés ! » c’est la revendication des tour- opérateurs tanzaniens inquiets des mesures anti-Covid

L’association des professionnels du tourisme supplie le gouvernement tanzanien alors que la demande repart à la hausse pour les safaris. Il y a notamment 2000 israéliens qui sont prêts à venir découvrir la savane à condition qu’on lève les obligations de tests et de quarantaine. Quasiment tout le monde est vacciné en Israël, c’est l’argument des tour-opérateurs qui veulent que la Tanzanie reconnaisse le passeport vaccinal. On attend la réponse du ministère de la santé. La Tanzanie était complètement ouverte aux voyageurs depuis le début de l’épidémie sous la présidence de feu John Magufuli. Depuis son décès, la nouvelle présidente a décidé de combattre l’épidémie. Pour l’heure, aucune dose de vaccin n’est encore arrivée en Tanzanie.

 

 

MALDIVES

On connaissait le télétravail, voici la « télé-détention » en quelque sorte. Face au risque Covid  en prison les autorités des Maldives ont adopté une solution surprenante

Plus de 80% des détenus de la prison de Malé aux Maldives ont été testés positifs au Coronavirus. L’administration pénitentiaire a décidé d’alléger les effectifs en prison. Mais attention, les prisonniers ne sont pas libérés ; ils sont « placés en détention à domicile, auprès de leur famille ». C’est formulé tel quel. Déjà 17 détenus ont quitté leurs cellules pour rejoindre la famille dans une sorte de confinement à la maison. Il n’y a plus de barreaux mais toujours des gestes barrières, puisqu’il ne s’agit surtout pas de faire sortir le virus de prison pour le répandre partout.