L'actualité régionale 24 Mai

océan indien
Fête nationale en Grande-Comores

COMORES

Ce mercredi 26 mai est une date symbolique aux Comores: initialement une passation de pouvoir aurait dû avoir lieu, au profit d’un président anjouanais

Si la constitution comorienne de 2001 était encore en vigueur, le président Azali élu en 2016 aurait dû passer la main à un président choisi parmi des candidats de l’île d’Anjouan ce 26 mai. C’était ce que l’on appelait « la tournante » entre les îles. Cela n’existe plus, une nouvelle constitution a été promulguée en 2018 et Azali Assoumani a fait anticiper le scrutin présidentiel en 2019 pour remettre les compteurs à zéro. Tout cela dans des conditions contestées par l‘opposition, ainsi que par des observateurs internationaux qui ont constaté des bourrages d’urnes. Il n’en reste pas moins qu’Azali a désormais droit  à deux mandats qui lui permettent de rester au pouvoir jusqu’en 2029. Tout cela est contesté par les opposants. Le ministre de l’intérieur Mohamed Daoudou prévient qu’il ne laissera pas les fauteurs de troubles agir. Pour l’heure, l’opposition se manifeste surtout à l’extérieur, notamment à Paris où un conseiller du président Azali a été agressé la semaine dernière, enfariné à son arrivée à l’aéroport.

 

MADAGASCAR

Un médecin malgache est mort au lendemain sa vaccination avec AstraZeneca, voilà qui alimente encore les craintes sur ce vaccin

Cela s’est passé à Fianarantsoa, au sud de Tana. Le médecin était parait-il en pleine forme le 19 mai quand il a reçu sa première injection ; en tout cas c’est ce que dit son entourage. Le lendemain, le 20 mai au matin, il était accueilli aux urgences et il est décédé. Le corps du médecin a été transféré vers un hôpital d’Antananarivo pour une autopsie. Le centre malgache de pharmacovigilance mène l’enquête. Il faut établir l’éventuel lien entre la vaccination et le décès ; les médecins devaient vérifier la coagulation du sang, notamment voir s’il s’agit encore une fois d’un de ces cas de thrombose signalés chez les patients jeunes. Après ce drame, la fréquentation du vaccinodrome de Fianarantsoa a baissé de manière drastique.

 

MAURICE

Une ressortissante russe passe devant les assises à l’île Maurice pour trafic de drogue, elle risque de rester longtemps en prison

Victoria Kazakova a 43 ans, elle est professeure de Yoga. Elle avait été arrêtée en juillet 2018 à son arrivée à l’aéroport par un vol de Kenya Airways. Elle transportait du haschich caché dans des boites de thé dans ses bagages. Elle a déjà fait trois ans de prison, mais ce n’est rien par rapport à ce qui l’attend. La justice mauricienne se montre sévère envers les trafiquants et les passeurs. En général le verdict tourne autour de 20 ans de prison ferme. Deux français sont actuellement emprisonnés à Maurice pour les mêmes raisons.

 

 

MALDIVES

Avis aux investisseurs : les Maldives soldent 16 îles de l’archipel destinées à l’activité touristique. Elles sont aux enchères, avec des mises à prix en baisse

Si vous rêvez d’un atoll de sable blanc planté de cocotiers avec un lagon turquoise, c’est le moment. Ils sont soldés à -30% par le gouvernement des Maldives. Il y en a de toutes tailles à tous les prix. Les tarifs de base vont de 300 000 à plus d’un million d’euros. L’Etat maldivien a besoin de rentrées financières car la crise Covid coûte très cher au pays qui ne vit pratiquement que du tourisme. Les acheteurs intéressés ont jusqu’au 10 juin pour faire leurs offres ; tout en gardant à l’esprit que les Maldives sont particulièrement exposées à la montée des océans. Donc la surface du terrain acheté n’est pas garantie pour plusieurs décennies.