L'actualité régionale 24 Novembre

océan indien
salazie sécheresse 231120
©Géraldine Blandin

LA REUNION

L'île connait à son tour une forte sécheresse et des restrictions d’eau. Même les régions habituellement les plus arrosées sont à sec


Le cirque de Salazie, un endroit parmi les plus pluvieux de la Réunion n’a pas reçu une goutte de pluie depuis trois mois ! Les célèbres cascades comme le « voile de la mariée » ont disparu. Des plans d’eau sont à sec. La Réunion, dans son ensemble, vit une sècheresse comme on n’en a pas connue depuis 49 ans. Le préfet de la Réunion doit annoncer aujourd’hui des mesures de restrictions qui toucheront dix communes dans un premier temps dont des villes comme St Denis, St André, ou la Possession. Il n’est pas encore question de tour d’eau, sauf à Salazie où des coupures ont déjà commencé, mais il est d’ores et déjà interdit d’utiliser l’eau pour laver les voitures ou arroser les jardins.



MAURICE

Les policiers mauriciens ont réussi une prise en flagrant délit dans la lutte contre le trafic de drogue entre la Réunion et Maurice


C’était dimanche matin à Rivière Noire sur la côte ouest de Maurice. Quatre suspects ont été arrêtés alors qu’ils venaient de recevoir un colis de 7 kilos de cannabis. L’interpellation a été mouvementée, on a même entendu des coups de feu tirés en l’air par les policiers en guise de sommation. La drogue était arrivée de la Réunion sur un bateau rapide. La police de la Réunion avait prévenu les mauriciens. C’est un demi succès puisque le bateau en provenance de la Réunion n’a pas été intercepté lors du transbordement de la marchandise au large du Morne, un peu plus au sud. Les polices française et mauricienne montrent qu’elles travaillent ensemble pour essayer de mettre fin à ce trafic.




MADAGASCAR

Les députés malgaches font encore parler d’eux …  pas en bien. Alors que la pauvreté gagne du terrain, les élus sont en train de se concocter un régime de retraite avantageux


Le régime des retraites des députés semble être une priorité nationale. Il est inscrit à l’ordre du jour d’une séance début décembre. Il y a peu, les députés s’étaient illustrés en s’octroyant des 4X4 dernier cri comme voitures de fonction. Tout cela alors que la crise économique fait souffrir la majorité de la population. Le riz, produit de première nécessité vient d’augmenter de 20%. On se souvient que les députés, désolés d’avoir oublié la famine dans le sud, on fait cadeau de quelques sacs de riz pour se rattraper. Ces élus ont très mauvaise presse dans le pays, même un journal sérieux comme « Midi Madagacar » - généralement peu subversif – parle du parlement comme d’une « institution minée par la corruption » avec des élus qui « multiplient les provocations pour augmenter leurs avantages ».




MALDIVES

Un hôtel des Maldives vient de lancer  un nouveau concept pour attirer les clients : le forfait illimité à l’année. Attention, ce n’est pas donné


Vous payez 25 000 euros et vous avez le droit à autant de nuits que voulez dans un bungalow sur pilotis pour deux personnes, petit déjeuner compris, cela pendant un an. En raison de l’épidémie de Covid et des restrictions de voyage, le tourisme s’est effondré aux Maldives ; c’est la seule ressource du pays. Les hôteliers sont prêts  à tout pour remplir leurs établissements. Précédemment les maldiviens avaient proposé aux cadres de faire du télétravail chez eux pour 1 000 euros par jour. Avec 25 000 euros de plus, ils peuvent passer autant de vacances qu’ils veulent. Attention les enfants ne sont pas admis, cela va limiter les séjours en famille.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live