L'actualité régionale 25 Mars

océan indien
Football
©DR

COMORES

Aujourd’hui on oublie tous les soucis, on oublie l’épidémie. Les Comoriens sont unis derrière leur équipe nationale de football qui affrontera cet après-midi le Togo en éliminatoires de la coupe d’Afrique

Les Comoriens ont vaincu les togolais au match aller chez eux au Togo. Il n’y a pas de raison de ne pas faire aussi bien à domicile. C’est la conviction de la plupart des supporters. Pour certains, on se prépare à une journée historique. Les Comores sont à un point de la qualification pour participer pour lapremière fois à une phase finale de coupe d’Afrique. Ce sera l’an prochain au Cameroun. Il règne une ambiance de fête nationale à Moroni, les taxis se sont mis aux couleurs des Coelacanthes, au marché de Volo Volo, les drapeaux et les maillots partent comme des petits pains. Le problème, c’est que le match aura lieu à huis clos, personne ne pourra aller au stade , à part quelques invités privilégiés dûment masqués. A cause de l’épidémie il faudra se contenter de la retransmission à la télévision.

Pas de chance pour les malgaches dans cette même compétition, ils se sont fait écraser par l’Ethiopie 4 à zéro hier après-midi.

 

 

AFRIQUE DU SUD

Attention à la troisième vague de Covid, c’est l’avertissement lancé par des scientifiques sud-africains

Selon les professeurs de la faculté des sciences de l’Université Nelson Mandela de Port-Elisabeth, une troisième vague de contamination touchera le pays d’ici le mois d’avril. Ils demandent aux autorités de multiplier les messages de prévention : port du masque, distances, lavage des mains. La deuxième vague sud-africaine, au mois de juillet dernier, a déferlé sur 50 pays au total, dont toutes les îles de l’Océan Indien, à commencer par les Comores, ensuite Mayotte, Madagascar, la Réunion... Il y a cependant un aspect positif : Les personnes qui ont contracté le virus sud-africain, avec ou sans symptômes, seraient beaucoup mieux immunisées que les autres contre toutes les formes précédentes du Covid. L’Afrique du Sud, pays particulièrement endeuillé, a pris du retard dans la vaccination après avoir rejeté un peu vite le vaccin AstraZeneca dont les doses ont été revendues à d’autres pays.

 

 

 

LA REUNION

Le ministre de la santé fait une promesse aux réunionnais. Tous ceux qui ont plus de 60 ans pourront être vaccinés dès maintenant

Le ministre Olivier Veran répondait devant l’assemblée à une question de la députée réunionnaise LR Nadia Ramassamy. L’élue a souligné que 9,2 % de la population a reçu au moins une dose de vaccin contre 3,5 % seulement à la Réunion. « Vous avez raison » a reconnu le ministre, « la situation est extrêmement tendue à la Réunion. « Il faut accélérer la vaccination » dit Olivier Veran, annonçant par la même occasion que le seuil de l’âge, fixé à 70 ans en métropole est abaissé à 60 ans à la Réunion.

 

MADAGASCAR

La douane malgache vient de se doter d’une brigade canine. Des chiens renifleurs capables de détecter de la drogue et de l’argent

Ils s’appellent Kira, Baky, Irka, Nora, Lisa et Barry. Ce sont des bergers allemands et des bergers malinois entrés au service de la douane malgache. C’était l’instrument de détection qui manquait. L’aéroport d’Ivato à Antananarivo est connu pour être un point de départ de mules, de personnes qui transportent sur eux des stupéfiants. Les chiens vont les repérer, comme ils sont capables aussi de détecter les billets de banque. On dit que l’argent n’a pas d’odeur mais cette expression n’est pas vraie pour ces chiens. Ils ont terminé leur formation initiale et seront déployés dans les aéroports et les ports, les maîtres-chiens ont été formés également. L’initiative a été financée par la coopération japonaise.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live