L'actualité régionale 7 Avril

océan indien
Saint-Denis vue du ciel 1 avril 2021
©Yogendra Catapoulé

LA REUNION

 

8 décès et 922 nouveaux cas à la Réunion la semaine dernière. Les chiffres de l’épidémie sont un peu meilleurs. Les Réunionnais pourront peut-être échapper au confinement si la tendance se poursuit

                                                                                                       

Malgré ces huit décès en une semaine, dont deux venant de Mayotte. le nombre de contaminations a connu un repli la semaine dernière, après un record de plus de mille nouveaux cas dans la semaine du 20 au 26 mars. Le taux de positivité des tests est lui aussi en baisse. Il n’en reste pas moins que les restrictions annoncées vendredi par le préfet de la Réunion sont entrées en vigueur depuis hier : fermeture des restaurants, des bars, des cinémas, des galeries commerciales, des salles de sports. Etablissements scolaires en demi-jauge, et toujours les motifs impérieux pour voyager. Ces mesures resteront en vigueur pendant 15 jours avant de décider ou non d’un nouveau confinement comme c’est le cas en métropole.

 

COMORES

Les transferts d’argent par téléphone seront bientôt possibles aux Comores. L’opérateur public « Comores Télécoms » s’apprête à lancer ce nouveau service

On appelle cela la « Mobile Money », ce système de transfert d’argent est largement utilisé dans beaucoup de pays africains. Plus besoin d’avoir un compte en banque pour effectuer un virement, envoyer de l’argent à quelqu’un ou régler une facture. Il suffit de déposer une somme chez l’opérateur téléphonique, et on peut ensuite envoyer de l’argent par sms très simplement. Cela évite le danger de se déplacer avec de l’argent liquide. Cela évite aussi de faire la queue pour régler les factures d’eau ou d’électricité ; on peut recevoir et envoyer des fonds très simplement. Cela fait quatre ans que le projet a été lancé aux Comores, la banque centrale a beaucoup résisté. « Comores Télécoms » n’a pas encore donné de date de démarrage mais le service « Huri Money » est déjà créé.

 

MOZAMBIQUE

L’armée mozambicaine affirme avoir repoussé les assaillants de la ville de Palma à proximité du site gazier de Total

« La ville est complètement sûre maintenant » affirme un porte-parole de l’armée. La télé mozambicaine a montré quelques images de cette petite ville dévastée où des cadavres jonchent les rues. Il y a dix jours, les insurgés islamistes ont investi Palma à moins de 10 kilomètres de la péninsule d’Afungi, là  où Total avait entamé le chantier d’extraction de gaz. L’entreprise a évacué tout le personnel par bateau pendant plusieurs jours ; tout le monde s’est replié à Pemba, la capitale de la province de Cabo Delgado. On ne sait pas quand le chantier pourra reprendre. Des dizaines de milliers d’habitants ont pris la fuite sur les routes. Certains sont partis vers le nord ont été refoulés à la frontière alors qu’ils essayaient d’entrer en Tanzanie.

 

SEYCHELLES

Les ambassadeurs présents dans l’archipel sont invités à une belle promenade le week-end prochain en compagnie du président seychellois et de son épouse

Monsieur et Madame Ramkalawan invitent les diplomates à se joindre à eux pour une excursion, aux frais de la princesse, qui commencera ce vendredi 9 avril jusqu’au lundi 12. Les ambassadeurs chinois, français, indiens ou encore britanniques japonais et sri-lankais sont conviés à découvrir plusieurs îles en commençant par l’atoll d’Aldabra et ses tortues géantes centenaires. Outre le couple présidentiel ces excellences auront comme guides les ministres du tourisme et de l’environnement. L’objectif de la balade est clair : montrer que les Seychelles sont prêtes à accueillir les touristes dans des conditions de sécurité sanitaire.