L'actualité régionale 8 Février

océan indien
Dhoifir Dhoulkamal, ministre des affaires étrangères des Comores
Dhoifir Dhoulkamal, ministre comorien des affaires étrangères ©Zinfos974

COMORES

L’affaire des prestations sociales versées au ministre comorien des affaires étrangères suit son cours. La caisse de sécurité sociale de la Réunion a décidé de porter plainte pour escroquerie

Le site réunionnais Zinfos 974 rapporte que la sécurité sociale de la Réunion  et la caisse d'allocations familiales ont stoppé les prestations versées indûment à Dhoifir Dhoulkamal, notamment le RSA, et que la caisse a décidé de porter plainte. Il y a quatre mois, la presse réunionnaise avait révélé que l’ancien vice-président de l’assemblée devenu ministre des affaires étrangères était inscrit comme allocataire du RSA à la Réunion, et bénéficiait de la couverture médicale solidaire destinée aux personnes sans revenu. Quatre mois après ces révélations, les droits et prestations sociales ont été suspendus, et les organismes sociaux vont essayer de récupérer les prestations indûment versées. Le fait qu’une plainte soit posée ne signifie pas automatiquement que le ministre comorien sera poursuivi. C'est même assez peu probable. La décision appartient au procureur de la république…décision hautement politique et diplomatiquement très périlleuse. Jusqu’à présent les autorités comoriennes se sont refusées à tout commentaire sur cette affaire. 

 

MAURICE

C’est un véritable séisme politique à l’île Maurice: le ministre des affaires étrangères Nando Bodha a démissionné pour rejoindre les rangs de l’opposition

Nando Bodha a fait cette annonce fracassante ce week-end expliquant que « le clan du premier ministre Pravind Jugnauth fonctionne de manière hermétique, en circuit fermé ». Selon lui, « les décisions se prennent en petit comité d’où sont exclus la plupart des membres de la coalition au pouvoir ». Nando Bodha est allé se jeter dans les bras du leader d’opposition Paul Béranger. Il se dit que Nando Bodha serait candidat 1er ministre à l’avenir, même si Béranger affirme que c’est encore un peu tôt pour y songer. Son départ en fanfare déclenche la colère du camp Jugnauth qui estime que Nando Bodha lui doit tout. Anerod Jugnauth, le père, avait propulsé ce jeune journaliste à la tête de la télévision nationale, la MBC, il y a trente ans, avant qu’il ne devienne ministre. Anerod Jugnauth a d’ailleurs traité son poulain de « traitre » dès l’annonce de sa démission. 

 

 

 

MADAGASCAR

On craignait le pire à Madagascar, finalement la manifestation de l’opposition s’est déroulée dans le calme

Samedi, les partisans de l’ancien président Marc Ravalomanana, toujours très actif sur la scène politique, avaient appelé à une manifestation baptisée « excursion ». La police s’était déployée en grand nombre pour parer à tout débordement mais il n’y en a pas eu. Un grand nombre de véhicules de transport ont été contrôlés, certains n’avaient pas les autorisations nécessaires pour embarquer des passagers. Ces contrôles systématiques ont créé des embouteillages monstres à Antananarivo. C’est peu dire tant la capitale malgache est coutumière d’une circulation impossible. Bref ces blocages ont dissuadé les manifestants d’aller vers le centre. Ce n’est que partie remise pour l’opposition qui appelle à une nouvelle manifestation samedi prochain.

 

 

MAURICE

Un tour de l’île Maurice en kayak en 6 jours, c’est la performance réalisée par un pilote au chômage technique

Il est britannique, il s’appelle Kevin Bonfield, 56 ans,  pilote de la compagnie Air Mauritius, en congé forcé non payé depuis trois mois en raison de la crise Covid. Il en avait plus qu’assez de tourner en rond à ne rien faire. Le pilote s’est lancé un défi qu’il a réussi : faire le tour de Maurice à la force des bras. Il avait calculé entre 8 et 9 jours de randonnée à pagayer. Finalement c’est en 6 jours qu’il a bouclé le tour, après plusieurs dizaines de chavirages, surtout sur la côte sud exposée aux vents et aux vagues. Quand il était possible d’accoster, il campait et se faisait cuire des pâtes, sinon il a carburé au sucre en buvant du sirop. Kevin a raconté son aventure sur le site « Defi-média ». Une satisfaction au moins : une semaine sans masque ni geste barrière… aucun risque de rencontrer le moindre virus sur un tel parcours en solitaire.

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live