L'actualité régionale 9 Février

océan indien
vaccination Olivier Véran
Le ministre de la santé Olivier Véran vacciné ce lundi 8 février 2021 ©AFP/Thomas Samson

AFRIQUE DU SUD

On ne sait plus quoi penser du vaccin AstraZeneca face au variant sud-africain. L’Afrique du sud a décidé d’interrompre les vaccinations alors que d’autres pays, au contraire, encouragent son utilisation

L’Afrique du Sud vient de recevoir un premier  stock d’un million de doses, et à peine commencée, la campagne de vaccination s’arrête.  Sur le conseil des spécialistes, le gouvernement sud-africain a décidé d’arrêter de l’injecter car il ne serait pas efficace contre le variant sud-africain précisément. Mais cette décision ne fait pas l’unanimité. Certains médecins pensent que même s’il n’empêcherait pas à coup sûr l’entrée du virus, il pourrait toutefois protéger contre les formes graves. Cela fait beaucoup de conditionnel et d’inconnues. Des avis contraires fusent de toutes parts. L’OMS va essayer de tirer au clair cette controverse. Pour ce qui concerne Mayotte, attaquée par le variant sud-africain, ce vaccin n’est pas encore arrivé même s’il a été approuvé par la France. C’est avec ce produit, AstraZeneca, que le ministre français de la santé Olivier Véran a été vacciné hier. Ce vaccin a l’avantage de se conserver et se transporter beaucoup plus facilement que le Pfizer actuellement administré.

 

LA REUNION

Un bien curieux cluster a été découvert dans une prison de la Réunion :  les gardiens sont infectés par le virus, mais pas les détenus

Cela se passe à la prison de Domenjod près de St Denis. Six gardiens ont été testés positifs, leurs familles, leurs amis sont des cas contacts… Mais aucun détenu. Un dépistage systématique opéré vendredi sur tous les occupants des cellules révèle que tous les prisonniers sont négatifs. A croire que les gestes barrières profitent plus aux détenus qu’au personnel de la prison. Par définition, un détenu vit confiné. C’est peut-être là une démonstration que le confinement est une méthode efficace de lutte contre l’épidémie.  

 

MADAGASCAR

Le premier ministre a du démontrer qu’il est toujours en poste, et en bonne santé

Beaucoup de rumeurs ont circulé sur le premier ministre malgache Christian Ntsay ces derniers jours. « Il est parti à la Réunion pour y être hospitalisé, il est dans un état grave affirmaient les uns », tandis que d’autres le disaient « en conflit avec le président Andry Rajoelina, il aurait donné sa démission ». Les démentis du pouvoir n’ont pas pu éteindre les ragots. Alors Christian Ntsay est sorti de son bureau pour inaugurer une station de traitement d’eau potable. Rien de tel pour être médiatisé, car si la maladie ou la démission du premier ministre ne sont que des rumeurs, le manque d’eau dans la capitale est une cruelle réalité. « L’Etat se concentre à trouver des solutions durables aux problèmes d’eau de la population », s’est contenté d’affirmer le premier ministre en ouvrant un robinet, et fermant du même coup le flot des fausses nouvelles.

 

MAURICE

La justice continue sans relâche ses auditions sur le naufrage du bateau japonais qui avait provoqué une marée noire le 25 juillet 2020

On en apprend de belles à chaque audition des membres d’équipage du navire. Le commandant et tous les officiers du bord sont toujours en détention à Maurice, auditionnés sans relâche par une cour d’enquête spécialement constituée pour faire la lumière sur ce naufrage. Lors des deux dernières auditions, il a surtout été question d’alcool. En principe c’est interdit à bord, mais le commandant a passé outre, permettant à tout l’équipage de s’abreuver abondamment. Ainsi le soir du 25 juillet, on fêtait un anniversaire et le responsable de la salle des machines a avoué qu’il était en train de chanter à tue -tête dans un karaoké improvisé avec les autres membres d’équipage. Une ambiance très festive interrompue par un drôle de bruit : le craquement de la coque sur la barrière de corail. Il y a donc cette thèse de la fête bien arrosée où plus personne ne regardais la route, et puis celle – qui tient toujours – du capitaine qui s’était approché des côtes en cherchant du réseau. La vérité est longue à sortir, il y aura encore de nombreuses auditions.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live