L'actualité régionale du 15 janvier

océan indien
49 kg d'or saisi aux Comores
©Capture d'écran L'Express de Madagascar
L’extradition des trafiquants d’or malgaches arrêtés aux Comores, les albinos victimes d’exactions à Madagascar, une quatrième dose de vaccin bientôt proposée à Maurice, et la fermeture des écoles aux Seychelles sont au sommaire de l’actualité régionale

COMORES

Les deux trafiquants d’or malgaches arrêtés aux Comores ont été extradés hier vers Madagascar. Une délégation du ministère malgache de la justice s’était rendue à Moroni, elle a obtenu satisfaction

Les deux malgaches iront répondre devant la justice de leur pays. L’un d’eux, le plus jeune, âgé de 24 ans était arrivé de Dubai à Moroni le 28 décembre à bord d’un jet privé qui s’apprêtait à repartir vers Dubai avec un autre malgache de 39 ans qui l’attendait à Moroni pour embarquer avec les lingots d’or. Leur extradition s’est faite dans le cadre d’un accord déjà existant entre Madagascar et les Comores. Ces deux hommes sont connus de la justice malgache puisqu’ils étaient déjà recherchés pour avoir participé à un autre transport illégal d’or en Afrique du Sud il y a deux ans. Il s’agissait de 74 kilos qui sont restés bloqués en Afrique du Sud. Pour les 50 kilos, ils restent aussi pour le moment aux Comores. Visiblement on attend d’en savoir plus sur la provenance exacte de ces lingots.

MADAGASCAR

Les albinos continuent d’être victimes de d’actes barbares à Madagascar. Les croyances et la sorcellerie leur coûtent la vie

Une ONG – le Réseau Malgache du handicap – tire la sonnette d’alarme contre la chasse aux albinos qui prendrait de l’ampleur. Des kidnappings, des mutilations et des meurtres sont signalés dans plusieurs régions de la grande île.

MAURICE

Deux doses, trois doses et peut-être bientôt la quatrième… A l’île Maurice le ministre de la santé prévient qu’une quatrième dose de vaccin anti-covid pourrait être distribuée

L’île Maurice, où l’on compte encore tous les jours des morts dans les hôpitaux, subit en même temps la vague du variant Omicron et celle du variant Delta beaucoup plus dangereux. Les restrictions sanitaires sont reconduites jusqu’à fin mars. Pour les non-encore vaccinés cela commence à ressembler à la France. Les étudiants, par exemple, devront montrer la preuve d’un schéma vaccinal complet de trois doses pour pouvoir se présenter aux examens. Dans une conférence de presse hier, le ministre de la santé a évoqué la possibilité d’une quatrième dose car l’efficacité du vaccin contre les formes graves de la maladie commence à baisser au bout de quatre mois après l’injection.

SEYCHELLES

La rentrée scolaire doit avoir lieu ce lundi 17 janvier, mais elle sera virtuelle en raison de l’épidémie

Les autorités ont décidé que les écoles primaires et secondaires resteront fermées au moins une semaine, le temps de faire le point sur la situation. Les élèves devront suivre des classes à la télé et sur internet. Comme partout dans le monde, le variant Omicron circule beaucoup chez les jeunes. On atteint des records de contaminations jusqu’à plus de 700 par jour, sur une population de 100 000 habitants. Un peu plus de la moitié des adolescents seychellois est vaccinée.