L'actualité régionale du 22 octobre

océan indien
Air austral
Air Austral compte faire profiter de ses liaisons dans la région océan indien aux passagers de Corsair grâce aux connexions que les deux compagnies comptent développer. ©Mayotte la 1ere
La reprise des vols régionaux d’Air Austral, le retour des français aux Seychelles, une intoxication à la tortue de mer à Madagascar, et la courte aventure du bio au Sri Lanka sont au menu de l’actualité régionale

LA REUNION

Signe d’une épidémie non-pas terminée, mais mieux maîtrisée, la compagnie Air Austral redéploye ses ailes dans l’Océan Indien. Elle annonce une reprise « plein pot » sur Maurice, et plus timide sur Madagascar

Après avoir passé un an et demi à se concentrer sur les destinations Métropole et Mayotte, Air Austral redémarre dans la région avec ses nouveaux Airbus A220. La liaison Réunion-Maurice passe à 4 aller-retour par jour. Mayotte est renforcée jusqu’à 15 vols par semaine en période de vacances scolaires. En revanche sur Madagascar, où les frontières s’ouvrent demain, la reprise sera très progressive à partir de la semaine prochaine : Réunion-Tana les mardi et vendredi, et uniquement Tana. Les autres destinations de la grande-île (Nosy Bé, Tamatave, Tuléar et Fort Dauphin) ne sont pas encore ouvertes par les autorités malgaches. La compagnie mahoraise Ewa n’y a pas encore accès. Les dessertes de l’Afrique du Sud et de l’Inde sont renvoyées au mois de novembre, les Seychelles et les Comores à décembre. Les voyageurs seront soumis à des exigences sanitaires différentes d’un pays à l’autre, tests au départ, test à l’arrivée, vaccin, et parfois assurance spéciale Covid … Par exemple, s’agissant de Madagascar : si vous y allez pour une semaine, il ne vaut mieux pas être testé positif à l’arrivée sinon vous y passerez deux semaines, enfermé dans une chambre d’hôtel…à vos frais.  

 

SEYCHELLES

La compagnie Air France reprend du service dès ce dimanche

Les Seychelles ont été retirées de la liste rouge, les français peuvent y aller librement à partir du moment où ils sont vaccinés, pour revenir en France, en revanche il leur faudra subir un test PCR au départ des Seychelles. Ce retour des français est une bonne nouvelle pour l’industrie touristique seychelloise. Ils comptaient parmi les plus gros clients avant la crise, avec les allemands et les ressortissants des émirats.

MADAGASCAR

Encore une intoxication à la tortue de mer à Madagascar, trois enfants et un adulte en sont morts. Une dizaine de personnes a dû être hospitalisée

On le répète depuis des années : manger de la tortue de mer peut se révéler très dangereux, surtout à certaines périodes de l’année où elles consomment des algues toxiques, leur chair est alors un poison. Cette fois c’est dans un village de pêcheurs du nord de Madagascar qu’une tortue a été capturée alors qu’elle venait pondre sur la plage. C’est une proie facile et une aubaine pour les villageois qui mangent très rarement de la viande. 27 personnes ont été intoxiquées, quatre sont mortes, 17 autres ont pu être transportées vers l’hôpital d’Ambanja. Trois sont dans un état grave. Au mois de mars dernier, la consommation d’une seule tortue avait fait 19 morts, surtout des enfants, dans un village de la côte est.    

SRI LANKA

Le Sri-Lanka fait marche arrière sur le bio. Le gouvernement avait décrété une agriculture 100% bio il y a six mois, mais a été obligé de reculer

Les autorités sri-lankaise étaient très fières d’annoncer au mois d’avril que leur pays serait le premier au monde à ne produire que du bio. C’était peut-être une bonne idée, mais une fausse bonne idée, surtout appliquée trop brutalement du jour au lendemain. Les planteurs de thé, la principale richesse d’exportation, n’avaient plus le droit d’importer des engrais chimiques. Certains pouvaient s’en accommoder mais pas tous. La décision avait semé la panique chez les agriculteurs qui n’ont ni les outils, ni la formation nécessaire pour changer de mode de production.