L'actualité régionale du 24 janvier

océan indien
Kueena
Concours Nyora ©HaYba FM
Une mahoraise qui gagne le concours de chansons Nyora, comment va se passer match Comores-Cameroun à la CAN ? les pluies diluviennes sur Madagascar et dans le canal de Mozambique, et le président des Maldives touché par le virus sont au sommaire de l’actualité régionale

COMORES - Culture

Aux Comores se tenait la finale d’un concours de chansons. Et c’est une mahoraise qui l’a gagné. L’occasion pour le président Azali de passer un message politique

Son nom de scène est Kueena, elle est originaire de Labattoir. Le jeune chanteuse a remporté le concours « Nyora » (la star, l’étoile) sorte de remake de « The Voice » où l’on demande aux candidats d’interpréter des tubes internationaux, mais aussi des chansons traditionnelles. La mahoraise Kueena

l’a donc emporté, et comme le président Azali Assoumani assistait à la remise des prix, il en a profité pour passer un message : « on laisse de côté toutes les raisons que nous avons de nous chamailler pour célébrer ce qui nous unit : la culture, la religion, le sport ». Le sport, c’est une allusion aux footballeurs, deux joueurs originaires de Mayotte sont aussi engagés dans l’équipe des Coelacanthes.

COMORES - CAN

C’est la tuile pour l’équipe nationale de football des Comores. Après la joie de s’être qualifiés pour les 8èmes de finales de la Coupe d’Afrique des Nations, voilà que la majorité des joueurs est détectée positive au Covid

C’est ce soir que doit avoir lieu le match des « Coelacanthes » contre les « Lions Indomptables » du Cameroun, sur le terrain camerounais à Yaoundé. Après avoir enthousiasmé leur pays et toute la diaspora depuis leur entrée historique dans la phase finale de la CAN, les Comoriens risquent d’être fort handicapés : 12 membres de l’équipe ont été testés positifs samedi, dont les deux gardiens qui leur restaient après la blessure du premier. 

MADAGASCAR

Il pleut des cordes sur presque tout Madagascar et une bonne partie du canal de Mozambique. Dans la grande île les autorités sont débordées par le nombre des sinistrés

A Antananarivo, des gymnases ont été réquisitionnés pour abriter des milliers de familles dont les maisons ont été englouties. Il n’y a pas de place pour tous. Près de dix mille personnes se sont entassées dans des abris devenus trop petits. La logistique déployée par le gouvernement est mise à rude épreuve ; il y a des sinistrés partout, de Fianarantsoa vers le centre sud où au moins trois personnes ont perdu la vie, jusqu’au nord à Majunga. Seul l’extrême sud-ouest de la grande île, là où sévit la famine, reste désespérément sec. Une dépression s’est creusée au nord -ouest, elle a entamé une traversée du canal de Mozambique occasionnant des vents forts et des pluies diluviennes sur Mayotte et les Comores.

MALDIVES

Comme partout dans le monde, le variant Omicron déferle sur les Maldives. Le président de la République n’y échappe pas, il a été testé positif et a dû annuler une tournée dans les atolls

Le président maldivien Mohamed Solih a annoncé son statut sur tweeter. Comme tous ses concitoyens il a été soumis à un test avant de voyager. Il voulait entamer une tournée dans les atolls. Tournée annulée, avant de se mettre à l’isolement comme le veut le protocole. Le président, dûment vacciné, était jusqu’alors passé à travers les mailles du filet alors que son épouse et sa mère ont attrapé le Covid en avril et en mai. L’épidémie a fait relativement peu de victimes depuis deux ans aux Maldives : 270 décès, pour 550 000 habitants. L’archipel a été parmi les premiers pays à vacciner massivement la population.