L'actualité régionale du 7 décembre

océan indien
Didier Robert, candidat à sa réélection à la tête du Conseil Régional.
Didier Robert, candidat à sa réélection à la tête du Conseil Régional. ©Réunion La 1ère
L’enquête sur des malversations financières à la Région Réunion, la course du virus « Omicron » en Afrique du Sud, et la crise de confiance sur la situation sanitaire à Maurice sont au sommaire de l’actualité régionale.

LA REUNION

Une perquisition eu lieu hier au siège de la Région Réunion. Une procédure judiciaire est engagée à propos de la gestion de l’ancienne équipe du président Didier Robert

L'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales veut en savoir plus sur des anomalies qu’avait relevées la Chambre régionale des Comptes l’année dernière. Il semble que la limitation du nombre de membres du cabinet n’ait pas été respectée. Le nombre est plafonné à 6. On parle d’emplois fictifs, de recrutement politique, de prise illégale d’intérêt. Signe de l’importance accordée à cette enquête : la procureure de la République et la procureure adjointe étaient sur place toutes les deux. Didier Robert a fait deux mandats de président de la Région Réunion de 2010 à 2021 avant d’être battu aux dernières régionales de juillet 2021 par la liste de gauche conduite par Huguette Bello.  

AFRIQUE DU SUD

Le variant « Omicron » galope en Afrique du Sud. Le nombre de contaminations a été multiplié par 5 depuis deux semaines. Des vaccinations sont proposées partout, jusque dans les arrêts de bus

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa intervient pratiquement tous les jours à la télévision pour demander à ses compatriotes d’aller se faire vacciner. On peut se faire injecter le vaccin pratiquement partout aujourd’hui : dans les églises, les centres commerciaux, les salles de sport, les aéroports, et même les arrêts de bus. Le taux de positivité des tests a bondi : il est passé de 2%  il y a dix jours à 25% aujourd’hui. La diffusion du variant « Omicron » a commencé à Prétoria puis a gagné Johannesburg juste à côté. La vague est en train de monter dans le Kwazulu-Natal, dans la région de Durban à 600 kilomètres de Johannesburg. Cependant, malgré la hausse très importante du nombre d’infections, on compte peu de décès. Par exemple dans la journée de dimanche : une seule personne est décédée alors que l’on enregistrait plus de 11 000 nouveaux cas.    

MAURICE

Les tensions politiques sont toujours vives à Maurice à propos du virus. L’opposition accuse une nouvelle fois le gouvernement de mentir sur la réalité  de l’épidémie

Leader du Parti Travailliste Arvin Boolell dit que le ministère de la santé donne des chiffres farfelus pour essayer de tromper la population et les pays étrangers. « Mais les étrangers ne s’y trompent pas » selon lui, « si Maurice s’est retrouvée sur la liste rouge écarlate de la France, cela relève du fait que les pays étrangers disposent d’informations pointues sur ce qui se passe chez nous ». Arvin Boolel se base sur les chiffres de l’université américaine Johns-Hopkins qui a monté un réseau mondial de surveillance de la pandémie. Selon lui Maurice se place parmi les pays qui ont le taux le plus élevé de morbidité au monde ».