L'hypertension chez la femme, sujet de la conférence organisée par le Club Soroptimist de Mayotte

association
Club Soroptimist Mayotte
Club Soroptimist Mayotte ©Mayotte la 1ere
L'objectif de la matinée était de sensibiliser et de faire connaître les dangers de l'hypertension. Il s'agit de la maladie chronique la plus courante chez les femmes enceintes.

Le club Soroptimist est une O.N.G. internationale qui réunit des femmes partout dans le monde, à Mayotte, l'association a été créée en 1990 et fait partie de l’union française. L'association travaille sur cinq domaines d’action entre autres la santé, d’où cette conférence organisée ce mercredi 13 septembre dans les locaux de la CADEMA. Un évènement mis en place à l’occasion de la venue de la Presidente nationale et Vice Presidente de l’Outre-mer accompagnée d'une délégation nationale. 

La matinée d'échanges autour des dangers de l'hypertension artérielle s'est déroulée en présence du directeur de l'ARS, la directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l'égalité de Mayotte ainsi que le docteur Abdouldjabar. 

La meilleure des prises en charge de l'hypertension artérielle vient de soi-même, ce sont les mesures hygiéno-diététiques qui peuvent éviter des complications, car modifier son mode de vie est à la portée de tout le monde 

Dr Abdouldjabar

Dr Abdouldjabar
Dr Abdouldjabar et Fatoumia DINI ©Mayotte la 1ere

L'hypertension artérielle est la maladie chronique la plus fréquente dans le monde et la plus fréquente chez la femme enceinte. Un dépistage fait à temps permet de limiter les risques mais surtout une meilleure prise en charge. 

Cette matinée d'échanges coïncide avec la semaine de sensibilisation et de dépistage de l’hypertension mise en place par l'Agence Régionale de Santé de Mayotte. Le directeur de l'ARS, Olivier Brahic profite de l'occasion pour rappeler que : 

la santé des femmes est un enjeu majeur à Mayotte

Olivier Brahic

Conférence sur l'hypertension à la CADEMA
Conférence sur l'hypertension ©Mayotte la 1ere

La conférence a permis de sensibiliser et relayer les informations concernant les dangers liés à l'hypertension. 

De nombreuses institutions et associations ont répondus présent et ont profité de l'occasion pour sensibiliser le public présent, mais surtout les femmes qui sont plus touchées par l'hypertension artérielle que les hommes.

Taslima Soulaimana soutient l'initiative de l'association et espère que d'autres actions liées à la santé seront mises en place.

Taslima Soulaimana, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l'égalité de Mayotte
Taslima Soulaimana, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l'égalité de Mayotte ©Mayotte la 1ere

C'était un temps d'échange vraiment riche, j'espère que c'est le début de nouvelles actions autour de ce fléau. On parle régulièrement du diabète, le cancer du sein malheureusement on ne parle pas souvent de l'hypertension, ça reste encore un sujet méconnu pour beaucoup de personnes

Taslima Soulaimana, directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l'égalité de Mayotte

Lorsqu'elle n'est pas traitée, l'hypertension expose à plusieurs types de problème artériel grave comme des accidents vasculaires cérébraux, de l'insuffisance cardiaque, des hémorragies ainsi que des lésions des reins pouvant provoquer une insuffisance rénale.

L’hypertension constitue l’un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Une meilleure hygiène de vie permet de la prévenir ou d’en limiter les complications c'est pour toutes ces raisons, que l'association a organisée cette journée de sensibilisation. Pour Sophia Hafidou, la présidente du Club Soroptimist Mayotte, ce fut : 

Une journée riche qui nous permet de réunir nos forces pour pouvoir améliorer les choses surtout la santé de la fille et de la femme

Karinne Petchy, Sophia Hafidou et Taslima Soulaimana
Karinne Petchy,vice présidente du Soroptimist Outre-mer, Sophia Hafidou du Soroptimist Mayotte et Taslima Soulaimana directrice régionale déléguée aux droits des femmes et à l'égalité de Mayotte ©Mayotte la 1ere