La Réunion : Levée de l’alerte cyclonique

océan indien
Evaluation des dégâts et retour progressif à la vie normale à La Réunion après le passage de Batsirai.
Evaluation des dégâts et retour progressif à la vie normale à La Réunion après le passage de Batsirai. ©Imaz Press
La Réunion a levé ce lundi matin l’alerte  cyclonique rouge en vigueur depuis dimanche soir.

Le cyclone Emnati passé à plus de 300 km  au nord de l’île D’après la préfecture de la Réunion, c’est la première fois que l’on a eu deux cyclones aussi rapprochés. Il y a eu moins de deux semaines de répit entre Batsirai et Emnati.

Les conséquences semblent moins importantes cette fois. Emnati fait un déplacement lent vers l’ouest, sud- ouest. Des rafales de vent dépassant les 100 km/h se faisaient encore sentir ce lundi matin sur l’île. Pendant la nuit, on a engregistré jusqu’à 138 km/h à Cilaos, 125 km/h au Tampon, et jusqu’à 163 km/h au Maido sur les hauts de l’ouest. Il y a eu 7000 foyers privés d’électricité, mais les réparations vont vite. Cette fois EDF a doublé ses équipes d’intervention. 

L’île Maurice s’est tirée sans trop de casse du passage d’Emnati à plus de 300 km au nord. Les établissements scolaires resteront toutefois fermés ce lundi Les centres d’hébergements de Maurice ont accueilli plus de 600 personnes qui y sont allées par précaution ; surtout des familles qui avaient vu leurs maisons inondées ou abimées lors du passage de Batsirai.

On a enregistré des rafales de vents jusqu’à 133 km/h sur le champ de Mars de Port-Louis