publicité

Latheral privé de clips

Au mois d’avril prochain, le chanteur mahorais Lathéral sortira un nouvel album. Il contiendra huit chansons. Et normalement, en ce moment, deux clips devraient tourner en boucle sur les écrans des télévisions locales et sur Youtube.  Ils ont bien été tournés, mais ne sont toujours pas livrés.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
En octobre dernier, Lathéral et son manager sont partis à Antanarivo, la capitale malgache pour tourner deux clips. Deux chansons tirées de son nouvel album dont la sortie est fixée au mois d'avril prochain. C’est la société Nomad qu’ils ont choisi. Le tournage a bien eu lieu dans les jolis décors de la région d’Antananarivo. Une troupe de danseuses locales est venue participer dans certaines séquences. Mais, «  il ne s’agit pas de montrer de jolies filles entrain de se déhancher au rythme du Mgodro, précise Lathéral. « Il y a eu un vrai travail autour de scénarios » selon le chanteur.
Tout se serait donc bien passé. Et un premier versement a été fait à la société Nomad. En novembre, Nomad a exigé le reste de l’argent avant livraison, et les mahorais se sont exécutés sans broncher. Depuis ils n’ont plus de nouvelles, Madagascar ne répond plus au téléphone. En fait, si, une foi, Lathéral a pu avoir quelqu’un à l’autre bout du fil. Et l’artiste a eu droit à cette belle expression si caractéristique : «  Monsieur ; Tsissi problème », « monsieur, il n’y a pas de problème ». Et son interlocuteur a raccroché.
En avril prochain, l’album sortira quand même, mais sans les clips. Un support qui est devenu important pour ce genre d’opération.
En attendant, Lathéral est parti à Anjouan en résidence d’artiste pour quatre jours. Une semaine de répétition avec les musiciens d’Asmine Band, un groupe mythique des Comores.
1 456 992 018

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play