Le baromètre de lutte contre l’immigration clandestine

immigration
PAF Immigration clandestine
©Marc Allaria

La préfecture vient de publier ses chiffres sur la lutte contre l'Immigration clandestine à Mayotte.

Barometre de lutte contre l'habitat
©Préfecture de Mayotte

Pour la préfecture de Mayotte tous les chiffres sont au vert au mois d’avril de cette année en comparaison avec le mois d’avril de l’année passée à l’exception des contrôles en matière de travail illégal. Il n’y a eu que 44 contrôles cette année contre 225 l’année dernière au même mois.

Quant au kwassa-kwassa  détectés, il y en a eu 115 le mois dernier, mais il faut noter que seuls 90 Kwassa-kwassa ont été interceptés ou contraints de rebrousser chemin. Les autres ont donc pu entrer sur le territoire. Mais la préfecture annonce quand même une augmentation de 161% du nombre de kwassa-kwassa détectés.

baromètre de lutte contre l'immigration clandestine

S’agissant des interpellations des étrangers en situation irrégulière, 702 personnes en clandestinité à Mayotte ont été interpellées contre 33 l’année dernière, covid-19 oblige. 

Et à cause de la pandémie, les Comores avaient refusé les réadmissions des personnes reconduites à la frontière. Il n’y a donc pas eu d’éloignement l’année dernière.

Cette année, au mois d’avril 2429 personnes ont été renvoyées dans leurs pays d’origine.

Baromètre de lutte contre la délinquance