Le collectif du monde économique de Mayotte (CMEM) dénonce « une insécurité intolérable sur un territoire français »

zakweli
Zakweli
Sophiata Souffou et Marcel Rinaldy – respectivement vice-présidente et président du collectif du monde économique de Mayotte (CMEM) – étaient les invités de Zakweli ce mardi.
Une étude récemment effectuée par le CMEM montre que 75% des patrons et leurs salariés ont le sentiment de vivre en insécurité.

Marcel Rinaldy donne l’exemple d’une employée qui, au premier jour de son CDI, a préféré démissionner car elle avait peur de quitter son travail à 19H00. «La violence prend de l’ampleur » insiste Sophiata Souffou.

Nos collaborateurs sont inquiets du trajet entre le domicile et le travail, ce n’est pas tolérable sur un territoire français

ajoute Marcel Rinaldy

Tous deux déplorent que « les talents ne veulent pas rentrer. Comment développer un territoire si les élites ne rentrent pas ? ».
Zakweli avec Sophiata Souffou et Marcel Rinaldi

Sophiata Souffou note que « les premiers magistrats de toutes les communes ont tous parlé de la sécurité pendant leur campagne », elle attend des actes. Enfin à l’insécurité s’ajoute la crise sanitaire qui, selon Marcel Rinaldy, « ne participe pas à la bonne santé de l’économie ».
Les Outre-mer en continu
Accéder au live