Le couvre-feu de retour à Mayotte

coronavirus
61d71936ebd95_capture-d-ecran-2022-01-06-a-19-09-43.png
Thierry Suquet, Préfet de Mayotte ©Mayotte la 1ere
Le préfet l'a annoncé ce jeudi soir dans notre journal de 19h.

Le couvre-feu doit prendre effet pendant le week-end. Il sera mis en place de 20h à 5h le lendemain matin. "J'en appelle à la responsabilité de chacun, On reste chez soi de 20h à 5h surtout que la crise que nous connaissons sur le territoire national nous empêchera de bénéficier des recours obtenus durant les vagues précédentes. " annonce Thierry Suquet. 

Les commerces sont désormais soumis à des mesures de restrictions de jauges avec 50% de l'effectif théorique et le respect des quatre mètres carrés. Le prefet annonce également des mesures plus fermes concernant les rassemblements, on pense notamment au manzaraka, pourtant déjà interdits. Thierry Suquet annonce "qu'un mariage a été fermé par les forces de l'ordre tout comme trois bars et restaurants, en décembre."

Le préfet a martelé la responsabilité de chacun face à la vague Omicron qui secoue le département. "On ne peut pas mettre un gendarme ou un policier derrière chaque mahorais." ajoute le délégué du gouvernement à Mayotte. Chaque contrevenant s'expose à une amende de 135 euros, pour les professionnels, c'est purement et simplement la fermeture de l'établissement.

Quid de la rentrée scolaire ?

"La rentrée se fera quasi normalement" selon le préfet. Il faudra notamment savoir combien d'enseignants, de personnels administratifs ou d'élèves ne seront pas rentrés à Mayotte, pour la rentrée à Mayotte, la faute à un test positif à la COVID-19. Pour autant, "avec le recteur, on mettra en place un protocole renforcé concernant le port du masque à l'intérieur des établissements scolaire" glisse le préfet avant d'annoncer le retour des demi-jauges dans les lycées du département. Ça concerne "les élèves de seconde et de première. Ils seront scolarisée une journée sur deux" pour éviter les trop grands brassages dans les établissements scolaires qui à Mayotte sont en sureffectif.

Mesures spéciales pour les retours de vacances ?

À écouter le préfet, non, puisque "le virus est là, avec un taux d'incidence de plus de 1200 cas pour 100 000 habitants." Les controles seront systématiques pour les voyageurs revenant de l'étranger. Des auto-tests sont également distribués à ceux qui arrivent, par mer ou par les airs, à Mayotte.

Le variant Omicron majoritaire à Mayotte

En marge des annonces du préfet Suquet, Santé Publique France a fait un point épidémiologique COVID-19 à Mayotte. On y apprend que le variant Omicron y est désormais majoritaire. "A Mayotte les résultats de criblage montraient une circulation exclusive du variant delta jusqu’au 14 décembre. La proportion de criblages évocateurs d’Omicron est très rapidement passée au dessus du seuil de 50% pour atteindre 97,2% des prélèvements criblés sur la semaine du 27 décembre au 02 janvier 2021." Depuis le 29 novembre 2021, treize cas du variant Omicron ont été confirmés par séquençage à Mayotte sur 14 prélèvements séquencés.

Sur la semaine du 27 décembre au 2 janvier, 2270 cas positifs ont été confirmés soit un peu plus de 8% du total de 25 972 cas confirmés depuis le début de l’épidémie, en mars 2020. Une façon de montrer que la vague Omicron qui déferle sur Mayotte est immense. Elle entraîne énormément de cas positifs mais, pour le moment peu de cas graves. Selon Santé Publique France, 5 patients touchés par le COVID ont été admis en réanimation depuis le 27 décembre.

61d6fc344a567_capture-d-ecran-2022-01-06-a-17-25-34.png
Chiffres clés liés à l'épidémie Covid-19 en janvier 2022 ©Santé Publique France