La rencontre Romorantin-FCM reprogrammée au 25 février [MAJ]

football
FCM

Le FC Mtsapéré en coupe de France disputera bien son 32e de finale contre Romorantin. Les Diables Rouges ont passé des tests PCR ce mardi et sont à l'isolement depuis vendredi dernier. Si tout va bien, ils pourraient décoller ce dimanche pour Paris.

Déçus d'être retournés à la maison après un départ jeudi, les Mtsapérois rêvent toujours de disputer le 32e de finale de la coupe de France qui était prévu le dimanche 21 février au Centre national du football de Clairefontaine contre le SO Romorantin.
Samedi, la délégation a passé des tests PCR et s'est mise à l'isolement pour respecter une septaine. Une mise à l'solement obligatoire et qui aurait dû être réalisée à Clairefontaine si le voyage s'était déroulé normalement.
Pour rappel, les Mtsapérois ont été priés par la Fédération française de football (FFF) de faire demi-tour car considérés comme cas contact et notamment du variant sud-africain après le test positif de 5 joueurs et de quelques dirigeants.

fcm

Cet isolement a un autre inconvénient : l'impossibilité de s'entraîner. Le manque d'entraînement pourrait être préjudiciable pour le FCM. La FFF a proposé un départ dimanche et un match le jeudi 25 février à Romorantin et plus à Clairefontaine. Le FCM aurait donc 3 jours d'entraînement pour faire les derniers réglages.


Le président du conseil départemental, le maire de Mamoudzou et le président de l'association des maires de Mayotte ont écrit un courrier pour reporter le match. Le SO Romorantin a vu son championnat de National 2 stoppé à cause de la crise Covid-19. Rien ne s'opposait donc à un report vu que les 16e de finales auront lieu dans la première quinzaine du mois de mars.
Une démarche qui a peut-être compté puisque la FFF a confirmé un départ dimanche. L'ARS et la préfecture de Mayotte jugent les conditions sanitaires de la délégation assez bonnes pour partir pour le moment. Il faudra donc repasser un test PCR ce jeudi ou vendredi.
Pour Romorantin, jouer une équipe mahoraise ne serait pas une première. Il y a trois ans, le SOR avait éliminé les Diables Noirs de Combani 10 à 1.

Le joli pactole de la coupe de France

La qualification du FCM pour les 32e de finale de la coupe de France est un exploit sportif unique, mais également un bon moyen de pour renflouer les caisses du club.


Ayant un budget qui tourne autour de 100 000 euros annuels, soutenu par les collectivités locales et des entrepreneurs du village (d'ailleurs, le président Djadid Abdourraquib est un artisan menuisier), l'épopée en coupe de France va permettre de compenser les dons des entreprises qui souffrent particulièrement en cette période de crise sanitaire.

La participation aux 32e de finale donne droit à une dotation de 30 000 euros par la FFF. Et en cas de qualification en 16e de finale, ce serait 50 000 euros de plus, soit 80 000 au total. De quoi mettre du beurre dans les épinards, récompenser les joueurs de toutes les catégories et se bâtir un trésor de guerre pour les années à venir.