Le point sur les taux de remplissage des retenues collinaires

eau potable
Le point sur les taux de remplissage des retenues collinaires
Le niveau d'eau de la retenue de Combani est stabilisé ... pour l'instant, mais il demeure très bas. ©Géraldine LOUIS
23% de ressource disponible à Dzoumogné et 41% à Combani. Ce sont les derniers taux de remplissage des retenues collinaires. Une situation toujours précaire qui nécessite un regain d’efforts de la population.

“Le point sur la ressource, actuellement on est à 23,4% de ressource disponible sur Dzoumogné et 41,4 % à Combani.“

source SMEAM 18 novembre 2020

 “Toutefois, cette disponibilité de 41% à Combani est dû au faite qu’on n’ait pas prélevé d’eau ici depuis 5 à 6 semaines “ précise Naouirou Vita, directeur d’exploitation eau potable au Syndicat Mixte d’Eau et d’Assainissement de Mayotte.
Le point sur les taux de remplissage des retenues collinaires
Naouirou Vita garde le sourire malgré la situation et espère l'arrivée des pluies abondantes avec impatience. ©Géraldine LOUIS

Les besoins de production quotidien sont d’environ 33 000 m3.  Les ressources en eau proviennent de l’usine de production et des forages. Le complément est prélevé sur la retenue collinaire de Dzoumogné. En effet, l’ouvrage de stockage du Nord est le plus grand “lorsqu’ on a commencé l’opération, la retenue de Combani baissait trop vite et pour équilibrer la ressource entre le Nord et le Sud, on a privilégié de prendre de l’eau sur Dzoumogné “ justifie le directeur d’exploitation au SMEAM.
 
Le point sur les taux de remplissage des retenues collinaires
Il reste 621 567 m3 soit 23,4 % d'eau à la retenue collinaire de Combani. ©Géraldine LOUIS
En temps normal, lorsqu’elle est remplie au maximum de ces capacités, la retenue de Dzoumogné, contient 2 millions de m3 et celle de Combani 1,5 millions de m3.Aujourd’hui, les chiffes font état de 465 533 m3 pour Dzoumogné et 621 567 m3 pour Combani. La capacité des 2 retenues égale 29,9% soit 4,76 % de moins que l’an dernier à la même époque.
Le point sur les taux de remplissage des retenues collinaires
©SMEAM
“On doit toujours redoubler d’effort pour économiser l’eau parce que les quantités dont nous disposons ne nous permettent pas d’aller jusqu’au mois de février.  On peut espérer avoir les pluies début ou mi-janvier. La quantité qui est là pourrait nous amener jusqu’à début janvier. Mais il serait plus sage qu’on continue à faire des économies d’eau“ préconise Naouirou Vita, directeur d’exploitation eau potable au SMEAM.
Les dernières pluies ont tout juste permis de stabiliser la ressource. Aussitôt tombée, aussitôt distribuée à la population.
Le point sur les taux de remplissage des retenues collinaires
©SMEAM
Faut-il s’inquiéter de la situation ?
“ Il y a une stabilité aujourd’hui, mais je m’inquiète parce que certes, il y a quelques pluies mais ce sont des pluies qui ne sont pas soutenues, donc je ne peux que m’inquiéter tant qu’on a pas remonté le niveau des retenues“déclare Naouirou Vita. 
La Cellule de Recherches Cyclones de la Réunion, qui émet des bulletins météo, prévoit des pluies vers Janvier. Sans ces pluies, les semaines s’annoncent rudes en distribution.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live