Le projet gazier du Mozambique au cœur du Forum économique de Mayotte 2020

économie
ADIM CCI
Mayotte tient son forum économique annuel les 21 et 22 octobre prochain. Ce jour sera aussi l'occasion de faire le point sur les réalisations prévues dans la particicpation de Mayotte au projet gazier du Mozambique.
Le projet gazier du Mozambique est au cœur de la conférence économique de Mayotte organisée du 20 au 22 octobre. Le 13 novembre 2019, à la deuxième édition, les bénéfices que pouvait tirer le département de ce projet ont été exposés. Jean-Joseph Boillot, spécialiste des grandes économies émergentes dont l'Inde et la Chine est co-Président de l’Euro-India Economic & Business Group (EIEBG), membre du comité éditorial d’Alternatives Economiques, de Confrontation Europe et Conseiller scientifique à l'ISEG, avait été l’invité vedette. Et il avait résumé la situation en posant la question suivante : « Comment une tête d’épingle, peut tirer son épingle dans le bouleversement économique de l’océan de l’Océan indien ? ».
Et pour cette 3ème édition de la forum économique de Mayotte qui est devenu le rendez-vous annuel pour faire le bilan des grands projets structurants en cours qui concernent le département.
La chambre territoriale vient de sortir une note pour rappeler ses engagements et faire le point sur les engagements pris la dernière fois.
 
Communiqué Conseil départemental de Mayotte
Le projet gazier du Mozambique, dont Mayotte entend être une base arrière, se précise ; plusieurs de ses acteurs seront d’ailleurs présents lors du prochain Forum économique de Mayotte, les 21 et 22 octobre prochains. Pour l’heure, un comité de suivi s’est réuni ce mercredi 14 octobre, en présence du préfet de Mayotte, Jean-François Colombet, de la 1e vice-présidente du Conseil départemental, Fatima Souffou, des services départementaux et préfectoraux.
Dans le cadre d’un projet plus vaste de modernisation du port de Longoni, la rénovation du quai n°1 (datant de 1990) est à l’ordre du jour, celui-ci étant amené à accueillir des « navires » plus importants en lien avec ce projet. Un diagnostic a été présenté, ainsi qu’un calendrier prévisionnel pour permettre à ce quai d’être entièrement opérationnel à l’échéance d’octobre 2021. Un cabinet a été retenu qui accompagnera ce projet, dont le Conseil départemental est maître d’ouvrage. Le Préfet a formulé des recommandations et le Conseil départemental entend bien mettre en place un processus permettant de respecter les étapes conduisant à cette rénovation d’ampleur. Le compte à rebours est lancé…
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live