Le secteur hôtelier fortement impacté par la crise sanitaire

tourisme
hôtel de Mayotte
La COVID-19 a eu des conséquences néfastes sur l’économie de Mayotte; l’Insee vient de publier une enquête qui explique la chute de la fréquentation hôtelière liée à cette crise sanitaire.
Le secteur hôtelier fortement impacté par la crise sanitaire
©Andry Rakotondravola

Dès la mi-mars 2020, le confinement a entrainé une chute conséquente sur la fréquentation des hôtels à Mayotte. 

Alors qu’en 2019, l’offre des chambres culminait à 8 000, celle-ci a été réduite de 40% entre Avril et Mai 2020 selon l’INSEE. 

L’entrée à Mayotte se faisant uniquement sous motifs impérieux, les hôtels ouverts ne pouvaient plus bénéficier de la clientèle touristique.  Cependant la baisse de la fréquentation hôtelière est amortie par l’hébergement de soignants « qui avait permis aux hôtels de maintenir un minimum d’activité pendant le confinement, pour représenter jusqu’à 80% des nuitées ».

Le secteur hôtelier fortement impacté par la crise sanitaire
©Capture d'écran - INSEE Fréquentation hôtelière à Mayotte en 2020

Malgré les restrictions, l’INSEE a observé une augmentation des  nuitées (plus de 5000) durant les vacances scolaires juillet-août, conséquence directe de la reprise d’activités sur l’île mais également de l’assouplissement des mesures sanitaires en métropole.  

Fin 2020, la situation évolue peu, sauf en octobre grâce aux vacances scolaires pour les locaux et l’évolution des restrictions de déplacements à Mayotte.

Sur l’année 2020, le taux d’occupation des chambres atteint 52 % en moyenne contre 70 % en 2019. Il se situe au même niveau qu’à la réunion, département voisin.