Législatives 2022 : 21 candidats à Mayotte

élections
Législatives 2022
Législatives 2022, images d'illustration ©Mayotte la 1ere
En attendant la publication de la liste officielle des candidatures, voyons de manière générale, quelles sont les forces en présence pour ce scrutin à venir. Les électeurs sont attendus dans les urnes les 12 et 19 mai prochain.

Dans les deux circonscriptions de Mayotte, on compte pour l’heure 21 candidats ; 11 se présentent dans la circonscription 2 au sud, et 10 dans la circonscription 1 au nord. Les deux sièges sont très convoités, mais l’on les points s’arrêtent là ou presque. En effet, si dans la première circonscription, on note la présence de femmes en tant que candidate principale, au sud, il n’y en a aucune.

  • Ils seront 10 candidats dans la circonscription nord

Au nord, la sortante, Ramlati Ali, qui a été réinvestie par Ensemble, fera donc face à Yasmina Aouny, investie par NUPES. Ramlati Ali qui va devoir batailler aussi contre un macron-compatible qui se présente malgré l’absence d’investiture d’Ensemble, il s’agit de Mohamed Moindjié.

Toujours au nord, un autre affrontement se fera dans les urnes entre le candidat officiel investi par les LR Issihaka Abdillahi et Elad Chakrina, ancien candidat LR malheureux en 2017, qui se présentera sous l’étiquette du PSM de Said Ahamadi Raos.

A noter également la candidature de la présidente du collectif des Citoyens lois 1901, Estelle Youssouffa, Ahamada Boura. Théophane Narayanin « Guito », un acteur économique majeur qui a comme suppléante Cris Kordjee, qui était candidate jusqu’en début de semaine avant d’annoncer dans un communiqué son ralliement à l’homme d’affaires réunionnais. Antoine Autran pour Ensemble Pour les Libertés, un mouvement créé par Martine Wonner, et puis Ismaël Djaza, candidat sans étiquette seront également de la partie. Le Rassemblement national ne présente aucun candidat dans cette circonscription nord.

  • Le sortant fera face à 10 adversaires dans la seconde circonscription

Dans la seconde circonscription, 11 personnes se portent candidats pour les législatives. Evidemment le sortant Mansour Kamardine qui veut briguer un troisième mandat. Il devra faire face à 10 adversaires qui ne rêvent que de le pousser vers la sortie. Face à lui, le candidat du Rassemblement national Saidali Boina Hamissi qui compte sur le bon score de son parti dans les communes du sud lors de la présidentielle. Ensemble la majorité présidentielle a investi Boinamani Madi Mari Madi. La NUPES a investi de son côté Djaroudi Ali. Voilà pour les candidats soutenus par des grands partis nationaux.

D’autres candidatures de poids seront aussi de la partie, à l’instar de l’ancien vice-président du conseil départemental Issa Issa Abdou, investi par le MDM ; Soula Said Souffou, investi par LTA-le temps d’agir et soutenu par le mouvement politique d’Anchya Bamana « Maoré solidaire » ; Ahamada Salim est lui soutenu par Solidarité et progrès.

Et puis, dans cette circonscription 2, on enregistre 4 candidats sans étiquette, Toumbou Maurice, Mohamed Abdou Mozer, Mohamed Mchami et Anli Madi Ngazi.

  • Le début des débats sur Mayotte la 1ère

Premier rendez-vous des urnes, le 12 juin prochain à l’occasion du 1er tour des législatives. Avant cela, tous les candidats auront l’occasion d’expliquer leurs priorités, leurs objectifs, en somme, leur programme dans les rendez-vous proposés par Mayotte la 1ère ; dans Kala Oi dala pour la télé, Place Publique en radiovision, Zakwéli dans la matinale radio et dans Suala sur internet.

Top départ ce lundi 23 mai.