Législatives : focus sur la circonscription 2 entre tractations et alliances

élections
élections SPM
Au final, c’est bien dans la deuxième circonscription qu’il y a le plus de candidat. Ils sont 11 à vouloir entrer au Palais Bourbon. Aucune femme tête d'affiche.

Après quelques tiraillements entre macroniste, au final, dans la circonscription 2 c’est donc Boinamani Madi Mari de Agir la droite constructive qui a été investi par Ensemble pour une majorité présidentielle. Boinamani Madi Mari a le soutien, ici à Mayotte de Maoré Solidaire porté par Anchya Bamana.

Daniel Martial Henry du Modem, macroniste lui aussi, avait au préalable annoncé sa candidature, mais n’ayant pas été investi, il se rallie à la candidature de Boinamani Madi Mari.

Djaroudi Ali Daou porte les couleurs de la Nouvelle union populaire écologiste et sociale, de Jean-Luc Mélenchon tout comme la MDM Yasmina Aouny au nord. Issa Abdou, l’autre candidat du MDM ne s’est pas allié à la Nupes.

Ahamada Salim, l’ancien écologiste porte les couleurs du mouvement de Jacques Cheminade solidarité et progrès.

Le rassemblement national a investi, Saidali Boina Hamissi dans la circonscription 2 mais aucun candidat dans la 1ère. Mohamed Abdou Mozer qui était le soutien de Nicolas Dupont-Aignan pendant la présidentielle -dont les idées sont proches du rassemblement national- est également candidat mais sans étiquette.

Autre candidat investi par un parti national, le député LR sortant Mansour Kamardine. Un ancien socialiste, Soula Said Souffou à la tête du LTA, le temps d’agir veut lui aussi entrer au palais bourbon, tout comme Mohamed Mchami ainsi que Ali Madi Ngazi et leur doyen Toumbou Maurice.