Législatives : focus sur les tractations et alliances dans la circonscription 1

élections
Elections
©OUTREMER LA 1ERE
Les candidats aux élections législatives de juin prochain ont jusqu’au 20 mai pour déposer leurs dossiers à la préfecture. Mais bien évidemment les tractations et les alliances ont commencé depuis bien longtemps. Et en politique, les amis d’hier peuvent être ennemis aujourd’hui. Ils sont 8 candidats déclarés dans la circonscription 1 dont trois femmes.

Kris Kordjee, suppléante de Théophane Narayanin, dans la circonscription 1, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Celle qui avait annoncé quelques jours avant sa candidature, se rallie donc à son concourant. Théophane Narayanin, l’homme d’affaire, aura entre autres à affronter Estelle Youssoufa, du collectif des citoyens de Mayotte-loi1901.

Toujours au nord de Mayotte, Ahamada Boura a choisi Laini Abdallah Boina, la conseillère départementale de Mamoudzou 2 comme suppléante. Alors qu’El Yassir Manroufou, l’autre conseiller départemental de Mamoudzou 2 est le directeur de campagne de Mohamed Moindjié. Lequel Mohamed Moindjié a été investi par Mamoudzou c’est nous et Le Rassemblement. Deux partis locaux qui se revendiquent macroniste.

Et pourtant, c’est bien la députée sortante Ramlati Ali, qui a eu l’investiture du parti présidentiel. Elad Chakrina, dissident des LR a les faveurs du parti social mahorais de Said Ahamadi Raos. Issihaka Abdillah, faut-il le rappeler l’ancien socialiste est investi par les LR. Yasmina Aouny, la femme leader, membre du MDM, partage les idées de la nouvelle union populaire écologiste et sociale. La Nupes de Jean-Luc Mélenchon.