Les accidents d'avions de ce dernier quart de siècle aux Comores

océan indien
Crash AB aviation
Deux des trois pneus du Cessna Grand Caravan qui s'est abîmé en mer au large de Mohéli le 26 février 2022 ©Ibrahim Youssouf
L' archipel des Comores a connu sept accidents d'avions ces vingt cinq dernières années. Le plus meurtrier est celui de l'Airbus A 310 de Yemenia au petit matin du 30 juin 2009. Les conditions météorologiques sont évoquées dans la majorité de ces accidents

26 Février 2022

Un Cessna Grand Caravan affrété par la compagnie comorienne AB Aviation s'abime au large de Moheli avec 14 personnes à bord.

AB aviation
AB aviation ©AB aviation

Parti de Moroni à 11H50 pour l'île de Mohéli, l'équipage dans sa dernière communication radio disait son intention de retourner en Grande Comore, les conditions météorologiques à l'aéroport Bandar Salam étant extrêmement difficiles avec une forte pluviométrie et des vents dépassant les 50 kilomètres heures.

Des débris de l'appareil ont été repêchés. Les 12 passagers et 2 membres d'équipage sont toujours portés disparus.

Crash AB aviation
Les débris du Cessna Grand Caravan qui s'est abîmé en mer au large de Mohéli le 26 février 2022 ©Ibrahim Youssouf

18 Juillet 2019

Un Cessna 404 de la compagnie Go Comores s'écrase en bout de piste de l'aéroport de Hahaya Prince Saïd Ibrahim en Grande Comore.

Il devait rallier l'île d'Anjouan et s'est retrouvé en pleine montée, dans un trou d'air juste au dessus de la piste.

Les 12 personnes qui étaient à bord ont toutes survécu.

27 Novembre 2012

Un Embraer 120ER de la compagnie comorienne Inter îles avec 29 personnes à bord s’abîme en mer quelques minutes après son décollage de l'aéroport Hahaya Prince Said Ibrahim de la Grande Comore.

Un problème technique survenu au niveau de la gouverne de direction à contraint les pilotes à amerrir dans l'océan, au nord de la Grande Comore.

Tous les occupants ont survécu.

30 juin 2009

Un airbus A310 de la compagnie Yémenia Airways s'abime au Nord de la Grande Comore au large de Mitsamihouli avec à bord 142 passagers et 11 membres d'équipage. Bahia Bakari est la seule survivante de cette catastrophe aérienne.

L' appareil en provenance de Sanaa au Yemen (où ont transité des passagers en provenance de France) a tenté un premier atterrissage qui s'est terminé par une remise des gaz avant de s'écraser à 15 kilomètres au Nord de la Grande Comores.

14 avril 2007

Le Let L410 -UVP de la compagnie Comores Aviation, fait une sortie de piste après avoir raté son décollage de l'aéroport d'Anjouan. L'appareil finit sa course dans le lit d'une rivière bordant la clôture de l'aéroport. L'avion devait rallier l'île de Mohéli avec 13 passagers et 2 membres d'équipage. Aucune victime n'est à déplorer.

27 décembre 2002

Un Let 410 immatriculé 9XR-RB s'écrase par mauvais temps sur les hauteurs de la ville de Mirontsy à Anjouan. En provenance de la Grande Comore et en approche finale, l'avion a raté la piste d'atterrissage. Le plafond était très bas et la visibilité presque nulle ce jour là à l'aéroport de Ouani. Il y avait 16 personnes à bord. Un passager est mort.

23 novembre 1996

Un Boeing 767-200ER de la compagnie Ethiopian Airlines qui assurait les liaisons Addis-Abeba Nairobi Brazzaville Lagos Abidjan, s'abime en mer à 500 mètres des côtes de la Grande Comore.

A la suite d'un détournement par des pirates de l'air, l'appareil se retrouva à court de carburant au dessus de l'archipel des Comores.
L'équipage a tenté un amerrissage. 125 des 175 passagers et membres d'équipage trouvèrent la mort.