Madagascar : De nombreuses armes en circulation

océan indien
Armes saisies à Madagascar
©Capature d'écran tribune-madagascar.com
Le général commandant la gendarmerie s’inquiète de la circulation des armes dans le pays, notamment les fusils à pompe, que l’on voit de plus en plus en possession des civils

Le général Serge Gellé a livré des chiffres à la presse : de 2016 à 2022, 1880 personnes sont mortes par arme à feu dans des actes de vols, surtout des vols de zébus. « Il est temps de mettre un terme au laxisme sur la circulation des armes » dit-il.

Le fusil à pompe est en vogue chez les personnes qui veulent se protéger des braquages. Ils arrivent sur la grande-île par un circuit d’importation illicite qui échappe à toute traçabilité. Le haut gradé reproche aux juges de se montrer laxistes. Mais les armes légales sont de plus en plus nombreuses, on en comptait 92 000 l’an dernier.

Selon le ministre de a défense, il aurait à Madagascar plus d’armes en possession des civils que des militaires.