Madagascar : « L’accès à la grande île reste compliqué »

océan indien
Madagascar
Madagascar ©MARC ALLARIA
Madagascar avait annoncé une réouverture des frontières à partir de samedi. Elle n’a pas eu lieu. La porte de la grande île est à peine entrouverte

Les seuls changements annoncés sont des autorisations de desservir Tamatave et Tana deux fois par semaine pour Air-Austral en provenance de la Réunion. A Nosy-Bé, seuls les vols charters venant d’Italie seront autorisés une fois par semaine pour le moment.

Pour les autres compagnies, « des discussions sont actuellement en cours » dit un communiqué du gouvernement malgache. Les mesures sanitaires restent inchangées :

  • Test PCR négatif de 72 heures maximum avant le départ,
  • test payant à l’arrivée
  • et confinement dans un hôtel désigné, à la charge du voyageur en attendant le résultat.
  • En cas de test positif, il y aura une hospitalisation obligatoire.

Les destinations malgaches restent donc interdites pour la compagnie Ewa qui espérait une reprise de la desserte de Diego, Nosy-Bé et Majunga au départ de Mayotte.