publicité

Les maires mahorais ont porté le dossier de la lutte contre l’immigration clandestine

L'ombre de Moroni a plané sur les interventions du président de La République sur la question de l’immigration clandestine et la coopération régionale , au grand dam  des élus mahorais, lors de la rencontre avec les ultramarins au Palais de L'Élysée.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Ce sont les maires qui ont porté le dossier de l’immigration clandestine à Mayotte et des relations avec l’Union des Comores lors de la rencontre à l’Elysée dans le cadre du Grand débat national.
Et ils ont rivalisé d’imagination pour convaincre le président de la République des conséquences de l’immigration clandestine sur la vie quotidienne et le développement de Mayotte.
De son côté, Emmanuel Macron, a réitéré sa position sur la nécessité d’impliquer Moroni tout en renforçant les moyens de la lutte contre l’immigration clandestine ave notamment, la possibilité de déployer un "Plan Harpie" à Mayotte à, l'image de l'"Opération Harpie" en Guyane contre l'or^paillage clandestin. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play