Assani Ali : « enfermer les jeunes dans des centres, et les instruire dans la religion musulmane »

politique mamoudzou
Assani Ali

Assani Ali se présente avec Rachma Darkaoui pour le canton de Mamoudzou 3.

Le candidat a déjà été conseiller général jusqu’en 2015. Il  pour principal objectif la lutte contre la délinquance : « on gère mal cette affaire de délinquance à Mayotte » selon lui,  

 il faut des centres d’éducation fermés dans lesquels on placera tous les jeunes déscolarisés.

Cela viserait les jeunes de 11 à 18 ans, « on ne peut pas les renvoyer chez eux ni les mettre en prison ». Le candidat propose que « des cadis assurent d’instruction de ces jeunes dans la religion musulmane, qu’ils apprennent les règles de la politesse, et comprendre qu’il faut travailler pour vivre et non pas voler ».

Assani Ali propose de passer des conventions avec les entreprises pour qu’elles accueillent et forment ces jeunes en échange de crédits d’impôts ; « cela existe déjà, il y a aussi les emplois francs, mais on manque d’information sur ces dispositifs à Mayotte ».

Assani Ali se présente avec Rachma Darkaoui pour le canton de Mamoudzou 3.