Des tablettes numériques pour faciliter l'apprentissage de la lecture et de l'écriture

éducation mamoudzou
Apprentissage de la lecture avec tablettes numérique collège Mgombani
Les tablettes numériques et leur côté ludique attirent plus facilement les enfants vers la lecture que les cahiers et les livres. ©Rainat Aliloiffa
Le collège de Mgombani à Mamoudzou expérimente depuis plusieurs semaines l'apprentissage de la lecture et de l'écriture sur des tablettes numériques. Une méthode qui fonctionne plutôt bien visiblement.
A Mayotte, un grand nombre d'élèves sont en difficulté face à la lecture et l'écriture en français. Pour remédier à ce problème, le rectorat de Mayotte a initié une expérimentation sur 10 collèges de Mayotte.dont le collège Halidi Sélémani de Mgombani en partenariat avec le laboratoire du CNRS de Grenoble.  Ce protocole de recherche consiste à mettre à disposition des tablettes aux élèves de 6ème qui ne savent pas lire ni écrire. Dans la tablette se trouve une application de lecture. À travers des jeux, les élèves concernés apprennent les bases de lecture, et apprennent à lire tout en s’amusant.
 

Les élèves sont en autonomie encadrée, l’application est personnalisée et s’adapte selon leur rythme de chacun. Elle écarte donc la notion d’échec et les enfants évoluent sans avoir peur d’être jugés par leurs camarades ou le professeur.

Madeleine Najar, principale adjointe au collège de Mgombani



Cette appli vient compléter le travail des professeurs. Au collège de M’gombani 65 élèves font partie du dispositif. Ils ont accès aux tablettes 4 fois par semaine, à hauteur de 20 minutes à chaque fois. Ils sont suivis par 8 professeurs de différentes matières, pas seulement le français.
À Mayotte, ce sont en tout 640 élèves qui sont concernés par cette expérimentation.
 
Tablette numérique apprentissage lecture Mgombani
Seulement 17 % des foyers de Mayotte sont connectés au haut-débit. Avec les tablettes numériques, le rectorat veut réduire la fracture numérique et les inégalités de chances des élèves. ©Rainat Aliloiffa