La délinquance est toujours en hausse en octobre, sauf à Mamoudzou

sécurité mamoudzou
Agression à Koungou
©Andry Rakotondravola
Le « baromètre mensuel de la délinquance », étude statistique publiée par la préfecture de Mayotte, révèle une augmentation générale de 12,8% des faits délictueux en octobre 2022, comparé à octobre 2021. La situation s’est cependant améliorée en zone police, alors qu’elle s’aggrave dans le reste de l’île
Nettoyage d'un barrage à Doujani ©archives

Le tableau statistique est divisé en deux parties : la zone police qui comprend l’agglomération de Mamoudzou, et la zone gendarmerie qui couvre tout le reste du département. Dans le chef-lieu, on constate une baisse des faits de délinquance de 17,4%, alors que dans les zones dites rurales ils augmentent de 36,5%.

Violence à Doujani
C'est à proximité de ce rond-point que les deux fonctionnaires ont été violemment attaqués. ©Aurelien Février/Mayotte la 1ère

S’agissant des violences physiques, tous les voyants sont au rouge dans la zone gendarmerie alors que l’on note une amélioration dans Mamoudzou.

La deuxième partie de l’étude porte sur les 10 premiers mois de cette année, comparés à la même période en 2021. Elle aboutit au même constat : La hausse de l’’insécurité est moins sensible dans le chef-lieu que dans le reste du département. Le résultat global est une augmentation de 13,8% des violences, moins marqué pour les atteintes aux biens qui montent de 4,3%