Nassuf Eddine Daroueche : « La prévention, c’est la responsabilité du maire »

zakweli mamoudzou
Nassuf Eddine Daroueche, conseiller municipal de Mamoudzou et vice-président du MODEM, était l’invité de Zakweli ce lundi.
Nassuf Eddine Daroueche, conseiller municipal de Mamoudzou et vice-président du MODEM, était l’invité de Zakweli ce lundi. ©Mayotte la 1ere
Nassuf Eddine Daroueche, conseiller municipal de Mamoudzou et vice-président du MODEM, était l’invité de Zakweli ce lundi.

Nassuf Eddine Daroueche dénonce une politique « qui n’a aucun sens » face aux flambées de violence que connait Mayotte. Selon lui « la prévention, c’est la responsabilité du maire, celle de l’Etat est la répression ». Or l’élu estime que « la répression montre ses limites, et rien n’est fait en matière de prévention ».

« On donne peu de subventions aux associations comme Mlézi, sous la pression des collectifs. Les élus sont paralysés par les extrémistes des  collectifs, ils n’ont pas le courage de s’en démarquer ». « Ils nous disent qu’il faut être solidaires, mais on ne peut pas être solidaires dans la bêtise ! ».

Nassuf Eddine Daroueche s’en prend aussi à la députée de la 1ere circonscription : « Elle ne fait que dire ce que les gens ont envie d’entendre, mais pour quel résultat ? »

Selon lui l’équipe précédente du maire Mohamed Majani était sur la bonne voie des actions de prévention avec les gilets jaunes, « le maire actuel ne fait que de la com ».

Nassuf Eddine Daroueche, conseiller municipal de Mamoudzou et vice-président du MODEM, était l’invité de Zakweli ce lundi.