Seychelles : Le kiswahili bientôt à l’école

éducation tanzanie
Le kiswahili bientôt à l’école
Le kiswahili bientôt à l’école ©BBC
Les Seychellois envisagent de se mettre à apprendre le swahili, à la demande de la Tanzanie. C’est la langue partagée  par des millions d’habitants d’Afrique de l’Est

Un nouvel ambassadeur tanzanien est venu présenter ses lettres de créances au président seychellois Ramkalawan. Il l’a convaincu de l’intérêt d’introduire l’apprentissage du swahili dans les programmes scolaires aux Seychelles.

C’est la grande langue du commerce et des échanges culturels du Kenya à la Tanzanie en passant par l’Ouganda, le Burundi et l’Est du Congo. Des dizaines de millions de personnes le pratiquent. La Tanzanie, qui est considérée comme le berceau de cette langue, est beaucoup moins anglophone que le Kenya.

On peut difficilement y faire des affaires sans le parler. Les Seychelles sont membres de la communauté des Etats d’Afrique Australe qui a choisi le swahili parmi ses langues officielles au même titre que l’anglais.

Dans l’Océan Indien seules les Comores et Mayotte ont un parler très proche du swahili - même grammaire et même façon de manier les chiffres - et pourraient bénéficier d’une importante longueur d’avance dans son apprentissage, mais ce n’est pas à l’ordre du jour.