Tanzanie : Remaniement ministériel

océan indien tanzanie
Samia Suluhu Hassan
Samia Suluhu Hassan ©L'évènement Niger
La valse dans les ministères continue en Tanzanie : la présidente de la république a effectué son 5ème remaniement en un peu plus d’un an

La présidente Samia Suluhu Hassan a encore remanié son gouvernement hier. Parmi les changements notables : Exit la ministre des affaires étrangères Liberata Mulamula. Cette diplomate chevronnée est éjectée sans que l’on sache pourquoi. Elle est remplacée par la ministre de la défense Stergomena Tax qui était  la première femme à ce poste dans l’histoire du pays.

D’autres personnalités font leur entrée au gouvernement. La présidente a profité de leur prestation de serment pour leur donner un code de conduite : pas question de sortir des clous. Chacun doit se tenir à son domaine de compétence. Savoir garder un secret d’Etat, et ne pas se défausser. « Une décision prise en conseil des ministres vous engage personnellement ». Il n’est pas question de dire «que ceci ou cela vient d’en haut ».

L’exercice du pouvoir est très concentré sur la présidence en Tanzanie, et les sanctions pleuvent souvent et sans prévenir.