publicité

Manifestation contre la loi Travail à Mayotte : Le président du MEDEF a demandé d’urgence, au Préfet, le rétablissement de la libre circulation des personnes et des marchandises

Le Président du MEDEF Mayotte, Thierry GALARME, a demandé d' urgence, à la mi – journée,au préfet Seymour MORSY, le rétablissement de la libre circulation des personnes et des marchandises; circulation bloquée par une poignée de manifestants contre le projet de réforme du Code du travail .

© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO DIASAMVU
  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le
Des manifestants contre le projet de réforme du Code du travail, porté par la ministre Myriam El Khomri, ont  bloqué totalement la circulation sur la route nationale au niveau du Rond Point EL Farouk à Kaweni, paralysant la circulation vers le port  de Longoni  en passant par la zone industrielle de Kaweni.

Le blocage du Rond Point El Farouk,  peut rapidement dégénérer en émeutes urbaines

 
THIERRY GALARME , PRESIDENT MEDEF MAYOTTE © PHOTO : EMMANUEL TUSEVO :
© PHOTO : EMMANUEL TUSEVO : THIERRY GALARME , PRESIDENT MEDEF MAYOTTE

Monsieur le Préfet
 
Je suis alerté par de nombreuses entreprises sur la situation inacceptable (d’autant plus que notre pays est toujours en état d’urgence) se déroulant actuellement Rond Point El Farouk (dit rond point SFR)  à Kaweni.
 
Une poignée de manifestants bloquent totalement la circulation sur ce rond-point paralysant totalement la circulation sur la Route Nationale.
 
Des témoignages qui nous remontent, il ressort que vous disposez de dispositifs de force de l’ordre imposants sur les lieux qui n’interviennent pas.
 
L’expérience nous a appris que le blocage de ce point précis de l’île peut rapidement dégénérer en émeutes urbaines, des personnes extérieures au mouvement pouvant rapidement s’y greffer et commettre des actes de violence.
 
Nous vous demandons donc une intervention en urgence des forces de l’ordre pour rétablir la liberté de circulation des personnes et des marchandises sur la Route Nationale et qu’il soit mis fin à ce trouble à l’ordre public avant que la situation dégénère et échappe à tout contrôle. 
 
Respectueusement, 
 
Thierry Galarme
Président du MEDEF Mayotte
Vice-président de la FEDOM

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play