publicité

Mansour Kamardine est de retour, Ramlati ALI y est enfin arrivée

Ce sont deux politiciens aguerris qui ont été élus députés de Mayotte. Une femme, madame Ramlati ALI, socialiste et monsieur Mansour Kamardine LR Les électeurs de Mayotte semblent avoir eu peur de "l’inconnu".

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
Mansour Kamardine est de retour

L’ancien conseiller général LR de Sada a déjà été député de 2002 à 2007. A cette époque, Mayotte n’était pas encore érigée en  département français et il n’y avait qu’une seule circonscription.
Avec cette élection, la droite retrouve un siège de député à Mayotte.
En 2012, Mansour Kamardine avait été battu par Ibrahim ABOUBACAR, le candidat socialiste. Le second tour avait été marqué par un phénomène qui, jusqu’alors, n’avait cours que dans le canton et la commune de Sada à savoir: " TCM" Tous Contre Mansour ». Un cri de ralliement de tous ses adversaires. On y rencontrait parfois des personnes qui étaient censées être de son parti.
Il y a bien eu une tentative de raviver ce fameux « TCM », mais en cette année 2017, la situation n’est pas celle de 2007. Les LR sont moins divisés, du moins dans la seconde circonscription. De son côté, le parti socialiste, éliminé séchement dès le premier tour, n’a pas appelé à faire barrage à la droite. Aussi, le MDM, le parti de l’adversaire malheureux de Mansour KAMARDINE est divisé.

La question qui est posée maintenant est celle du positionnement du député élu Mansour Kamardine par rapport à l’ « hyper majorité » de La République en marche.   
Le nouveau député de la seconde circonscription du 101ème département français est bien un « Les Républicains » convaincu. Mais, la droite est partragée depuis l’avènement d’Emmanuel MACRON. Une frange du LR a accepté la main tendue du nouveau président de la République, notamment les « jupéistes ». Mansour KAMARDINE fait partie des amis du maire de Bordeaux.
 
Ramlati ALI élue députée de la 1ère circonscription de Mayotte
 
Ramlati ALI est entrée définitivement dans l’Histoire de Mayotte. Après avoir été une des deux premières maires de Mayotte, elle est la première femme députée de l’île aux parfums.
C’est une demi - surprise, elle a été considérée comme une outsider sérieuse pour ces législatives, mais pas la favorite parce que le bilan du président Hollande n’est pas brillant à Mayotte. L’ancienne maire de Pamandzi partait aussi avec un handicap. Ses adversaires ont quelquefois essayé de la faire passer pour le candidat de la ville ; de surcroît, la candidate de la Petite-Terre. Ceci en opposition avec les candidats venus des zones rurales de la Grande-Terre.
Mais, les deux fiefs avérés de la gauche dans le département se trouvent dans la 1ère circonscription : Bandraboua et Hacoua. Ramlati ALI a fait une campagne discrète, de proximité, multipliant les porte-à-porte.  Ramlati ALI a sauvé le parti socialiste. Son élection « compense » la défaite d’Ibrahim ABOUBACAR dans la seconde circonscription.

Pour ce qui est de son positionnement par rapport à la vague macroniste qui a déferlé sur le pays, attendons de voir. Car, si son appartenance au parti socialiste est réelle, elle sait prendre ses distances quand elle ne partage pas la ligne officielle. C’est ce qu’elle a fait pendant le vote de la loi sur le mariage pour tous. Et par rapport au président de la République, son entourage lui prête des affinités avec son entourage direct. Elle-même l’a laissé comprendre.
PORTRAIT DES 2 DEPUTES ELUS


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play