Mansour Kamardine : « Je veux continuer à être un avocat infatigable pour Mayotte »

zakweli
Mansour Kamardine
Mansour Kamardine, député LR sortant et candidat arrivé en tête dans la deuxième circonscription avec 32,35% des voix, était l’invité de Zakweli ce mardi ©Mayotte la 1ere
Mansour Kamardine, député LR sortant et candidat arrivé en tête dans la deuxième circonscription avec 32,35% des voix, était l’invité de Zakweli ce mardi

Mansour Kamardine déplore le faible taux de participation, mais il pense que cela ira mieux au deuxième tour : « les gens pouvaient être rebutés par la multiplication des candidatures. Maintenant nous avons un face à face, les choses seront plus simples ».

Le député sortant estime que « Mayotte ne vit plus à cause de l’insécurité », il salue l’arrivée de renforts qu’il a réclamés et continue de réclamer : « nous sommes 400 000 habitants, plus personne ne le conteste, il nous faut plus de moyens, plus d’effectifs ».

Selon lui, « le lien entre l’insécurité et l’immigration clandestine est établi », il en veut pour preuve la condamnation récente de 12 coupeurs de route, « tous clandestins ». Mansour Kamardine dit vouloir « suspendre le droit du sol » et réclamer « une base maritime de surveillance de la frontière au nord de Mayotte » L’autre bataille à mener est l’égalité sociale, « nous ne pouvons plus accepter cette injustice.

Un SMIC minoré de 30% et des allocations à 50% en dessous du niveau national. Il faut accélérer la cadence vers l’égalité ». « Je veux continuer à être un avocat infatigable pour Mayotte », dit-il « je ne serai ni pour le gouvernement, ni contre, je travaillerai pour Mayotte. C’est beaucoup de travail et cela tombe bien, j’aime le travail ».

Mansour Kamardine, député LR sortant et candidat arrivé en tête dans la deuxième circonscription avec 32,35% des voix, était l’invité de Zakweli ce mardi