Mariam Said Kalam : « Nous voulons des service publics pour désengorger Mamoudzou »

zakweli
Mariam Kalam, candidate en binôme avec Soula Said Soufou pour l’élection partielle du canton de Sada Chirongui
Mariam Said Kalam, candidate en binôme avec Soula Said Soufou pour l’élection partielle du canton de Sada Chirongui ©Mayotte la 1ere
Mariam Said Kalam, candidate en binôme avec Soula Said Soufou pour l’élection partielle du canton de Sada Chirongui, était l’invitée de Zakweli ce mardi.

« J’ai fait partie de cette aventure déjà en 2021 » explique Mariam Said Kalam, « notre équipe a déposé un recours contre des irrégularités. Le Tribunal Administratif et le Conseil d’Etat nous ont donné raison ». L’élection partielle aura lieu ce dimanche 25 septembre, et le deuxième tour le dimanche suivant.

« Nous voulons contribuer au désenclavement de notre canton » dit Mariam Said Kalam, « regardez ce matin j’ai été obligée d’abandonner ma voiture au bord de la route et prendre une moto pour arriver ici ». « Il faut désengorger Mamoudzou par l’implantation de services publics décentralisés ». La candidate évoque également des projets concrets pour la jeunesse, s’attachant particulièrement à la création d’un « centre sportif de haut niveau » à Mirereni.

Selon Mariam Said Kalam, « il faut trouver des solutions à long terme pour notre jeunesse, dès l’enfance avec la scolarisation, les activités extra-scolaires, et l’insertion professionnelle des jeunes».

Mariam Kalam, candidate en binôme avec Soula Said Soufou pour l’élection partielle du canton de Sada Chirongui, était l’invitée de Zakweli ce mardi.