Maurice : Des pièges métalliques sur l’hippodrome

océan indien
Maurice : Des pièges métalliques sur l’hippodrome
La piste du Champ de Mars,  l’hippodrome de Port-Louis ©Beaux voyages
Une découverte choquante à Maurice : la piste du Champ de Mars,  l’hippodrome de Port-Louis, a été piégée. Toutes sortes d’objets métalliques pointus destinés à blesser les chevaux ont été plantés dans la pelouse

Des clous, des vis, des fers à béton, et toutes sortes d’objets métalliques pointus ont été disposés sur le parcours des courses, et heureusement découverts samedi matin avant que les courses ne commencent sinon ils auraient provoqué de graves blessures aux chevaux.

Cette action malveillante a pour toile de fond un conflit entre deux sociétés de courses. D’un côté le Mauritius Turf Club, créé en 1812 dès la conquête britannique. C’est le plus ancien club hippique de l’hémisphère sud. Il avait la jouissance exclusive du champ de Mars. De l’autre côté, le People’s Turf Club créé l’année dernière, qui s’est vu attribuer également l’organisation de courses. Ses dirigeants sont des proches du premier ministre.

Le conflit est une affaire de gros sous. Le monde des paris brasse beaucoup d’argent. Les courses sont une véritable passion dans toutes les familles mauriciennes.

L’enquête est ouverte pour savoir qui a piégé la piste, dans le but de blesser les pauvres chevaux qui n’ont rien demandé à personne. Des démineurs armés de détecteurs de métaux ont travaillé pendant des heures pour enlever les objets métalliques.