Maurice : L’opposition agite le spectre du Sri-Lanka

océan indien
Entrée de l'hôpital Jeetoo île Maurice nov 2021
©Capture d'écran L'Express de Maurice
A Maurice, le débat parlementaire sur la motion de censure s’est interrompu peu avant minuit, il reprendra vendredi. L’ambiance est orageuse. L’opposition accuse le gouvernement de ne rien faire contre l‘inflation ; elle agite même le spectre du Sri Lanka

Au Sri Lanka, c’est le chaos. L’inflation provoque des émeutes. Le premier ministre a démissionné. Des affrontements meurtriers ont lieu dans les rues. Il y a même un député qui a tué un manifestant avant de se suicider… Bref, c’est l’enfer. Le chef de l’opposition mauricienne Xavier Luc Duval agite la menace d’une telle situation à Maurice « si le gouvernement n’écoute pas le peuple ».

« Si nous étions au pouvoir, nous aurions bloqué les prix, nous aurions baissé les taxes sur les carburants, nous aurions apporté un aide alimentaire aux plus modestes » a clamé le leader de l’opposition. Le débat sur la motion de censure a démarré sur les chapeaux de roues dès hier après-midi pour se poursuivre tard dans la nuit.

« C’est vous qui créez la tension, la division et le doute dans le pays » rétorque le ministre des finances. Lui pense que le tourisme va faire redémarrer l’économie mauricienne mise à mal par l’épidémie de Covid et la crise en Ukraine. A l’heure de la clôture, seulement 17 des 28 députés inscrits avaient pu s’exprimer. Ils se retrouveront vendredi