Maurice : Les meetings politiques sont toujours interdits pour cause de Covid

océan indien
Paul Bérenger Ex-premier ministre de Maurice leadeur MMM
©Capture d'écran Youtube
La limitation des rassemblements à 50 personnes, à cause de l’épidémie de Covid, est toujours en vigueur à l’île Maurice. Les partis politiques, ceux de l’opposition en particulier,  commencent à trouver que c’est exagéré

Le leader du Mouvement Militant Mauricien, l’ancien premier ministre Paul Béranger envisage de déposer un recours devant la Cour Suprême pour demander la levée de cette interdiction en vigueur depuis plus de deux ans maintenant.

Elle empêche les partis d’organiser des meetings. Selon Paul Béranger, « ce n’est pas justifiable dans une démocratie », et ça l’est d’autant moins que les rassemblements religieux de plus de 50 personnes, eux, sont autorisés, ce qui n’a aucun sens en termes de prévention sanitaire.

Selon Paul Béranger, « le gouvernement utilise la crise Covid pour bloquer les partis politiques et les empêcher de jouer leur rôle démocratique ».  A Maurice certaines restrictions restent en vigueur, comme l’obligation du masque.