Maurice : Une « motion de blâme » contre le gouvernement

océan indien
Xavier Luc Duval
Le chef de l’opposition Xavier Luc Duval ©Le mauricien
Confrontés à la colère de la population face à la hausse des prix, des députés mauriciens veulent renverser le gouvernement.

Le chef de l’opposition Xavier Luc Duval a déposé une « motion de blâme » qui sera débattue à partir e ce mardi. C’est l’équivalent de la motion de censure en France. La constitution de Maurice dit que si cette motion est votée, il y a deux options : le premier ministre doit démissionner, s’il ne le fait pas dans les trois jours, le Président de la République doit alors dissoudre le parlement et convoquer de nouvelles élections.

On n’en est pas là, car le premier ministre Pravind Jugnauth dispose d’une majorité qui ne devrait pas lui faire défaut, sauf peut-être quelques exceptions. En revanche il y aura un débat.

Ile Maurice Premier ministre Pravind Jugnauth déclaration télé Covid coronavirus mesures restriction déconfinement MBC 240621
©Capture d'écran MBC

Le gouvernement devra s’expliquer sur la manière dont il gère la crise. L’opposition lui reproche de ne pas lutter contre les hausses des prix, de ne rien faire contre la dépréciation de la monnaie nationale, la roupie.

Le coût de la vie devient insupportable pour une grande partie de la population, à cela s’ajoutent les pénuries de médicaments dans les hôpitaux, et l’on apprenait hier que le ticket de bus augmente, c’est le moyen de transport principal des travailleurs modestes. Le débat promet d’être animé.