publicité

Mayotte : KAMALDINE ATTOUMANI SOUMAILA alerte les populations des Outre mer sur les dangers des propositions du rapport Lurel sur l’égalité réelle.

KAMALDINE ATTOUMANI SOUMAILA, Directeur de « KWELI Consulting », cabinet Conseils et Stratégies à Paris et à Mayotte,candidat aux élections législatives de 2012 à Mayotte, vient de lancer une pétition pour inviter les populations des DOM à dire NON au projet LUREL pour l’égalité réelle des DOM

  • Par Emmanuel Tusevo
  • Publié le , mis à jour le
L'ancien ministre des Outre-mer et député de la Guadeloupe a rendu son rapport sur l'égalité réelle le 16 mars dernier à George Pau-Langevin et Ericka Bareigts.
 À charge pour elles d'en faire un projet de loi. Ce rapport ouvre des portes à des financements nouveaux comme la défiscalisation des infrastructures de base, mais il propose aussi de réformer la sur-rémunération des fonctionnaires ou l'abattement fiscal de 30 ou 40%.
Ce rapport doit préfigurer le projet de loi Égalité réelle Outremer promis par le chef de l'État. Il préconise 35 recommandations déclinées en 75 propositions. L'objectif est que chaque territoire bâtisse un plan de convergence contractualisé sur une période de 25 ans en combinant des critères pour mesurer le rattrapage : PIB/habitant, indice de développement humain et écarts de pauvreté.http://www.franceguyane.fr/actualite/politique/lurel-prefigure-l-egalite-reelle-outre-mer-284946.php
KAMALDINE ATTOUMANI SOUMAILA, Directeur de « KWELI Consulting », cabinet Conseils et Stratégies
KAMALDINE ATTOUMANI SOUMAILA, Directeur de « KWELI Consulting », cabinet Conseils et Stratégies
KAMALDINE ATTOUMANI SOUMAILA demande à Ericka Bareigts, secrétaire d’Etat à l’égalité réelle, de rejeter toute proposition de loi issue des préconisations du rapport LUREL.
Il estime que ce rapport de Victorin LUREL trahit l’objectif d’égalité réelle annoncée et propose une série de mesures pour pousser les outre-mer vers des horizons indépendantistes et creuser d’avantage les inégalités dans la république.
 
« La vie chère est vraiment structurelle dans les  départements d’outre mer et particulièrement à Mayotte.
Quand je vois l’avalanche des taxes en tous genres dans les propositions du rapport LUREL qui va  faire objet d'une loi, je me sens le devoir d’alerte envers l’ensemble des outre mer et pas uniquement Mayotte mais aussi l’ensemble des français. C’est un problème d’intérêt général.», a expliqué Kamaldine ATTOUMANI SOUMAÏLA à « Mayotte 1ère.fr Actualités 
»
 

Que font les élus ?

 
Kamaldine ATTOUMANI SOUMAÏLA  se dit surpris de constater le manque de réactions de la part des élus aussi bien au niveau local à Mayotte qu’au niveau national
 
« Je fais deux hypothèses : soit les élus sont ……..pour le rapport à Lurel, soit ils n’ont pas mesuré les conséquences de telles propositions. Se rendent –ils compte qu’on part vers une discrimination des outre mer qui subissent déjà la vie chère au quotidien ? Il est important que les gens se manifestent avant que le projet de loi ne sorte cet été. », souligne – t-il encore.
 

Dangers d’ ordre économique et social

 
Kamaldine ATTOUMANI SOUMAÏLA explique ses appréhensions d’ordre économique et social.
Il redoute que les surcoûts de taxes annoncés ne viennent   grever les budgets des ménages et freiner la croissance des outre mer en provoquant des lourdes conséquences sur les emplois.
 
« Dans le rapport Lurel, rien n’indique que les taxes ne seront pas appliquées aux produits de première nécessité. Ce qui pénalisera les familles les plus démunies et posera un problème à la consommation. C’est inquiétant pour les populations aux revenus faibles.
Rajouter les taxes réduira la capacité à  épargner, ça pose un vrai problème social
», précise Kamaldine ATTOUMANI SOUMAÏLA
 

TVA régionale et SMIC régional

 
Le directeur de « KWELI Consulting » pointe aussi du doigt la TVA régionale préconisée par Victorin Lurel.
« Mayotte et les autres DOM ne participeront plus aux efforts nationaux et seront isolés dans leur région. Je me demande s’il n’y a pas des risques ou des visés indépendantistes là – dessous surtout quand on connaît ses tendances…autonomistes. C'est inquiétant parce que depuis 70 ans de départementalisation, aucun DOM n’a jamais émis le souhait de quitter la république.
Le SMIC ne sera plus fixé sur le barème national mais il sera fixé sur le salaire minimum de chaque département en fonction de sa région, c'est inquiétant.Et puis , quand Victorin Lurel parle de la diminution de la  sur rémunération des fonctionnaires, ça revient à niveler les salaires par le bas
.", affirme-t-il.
 
Kamaldine ATTOUMANI SOUMAÏLA invite les françaises et les français à signer la pétition qu’il a lancée sur internet et qui en 2 jours a déjà récolté 130 signatures :
 
SIGNEZ la pétition et partagez : NON au projet LUREL, NON à la vie SURTAXÉE dans les DOM
> 
> https://www.change.org/p/ericka-bareigts-non-au-projet-lurel-contre-l-égalité-réelle-des-dom

 A LIRE AUSSI : 


#OUTREMER Réduire les inégalités dans les Outre-mer : Manuel Valls s'engage à présenter un projet de loi "avant l'été"
http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/19801-outremer-reduire-inegalites-outre-manuel-valls-engage.html
 
Outre-mer: Valls promet un projet de loi sur l’égalité réelle "si possible avant l'été"
 
http://www.challenges.fr/politique/20160316.AFP0180/outre-mer-manuel-valls-pret-a-regarder-la-suppression-du-mot-race-dans-la-constitution.html



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play